Panini Comics - Collection 20 ans de comics !

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 04/08/2017

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

20 ans, ça se fête ! Il paraît que c'est un âge où l'on est invincible et où rien n'est impossible...

20 ANS PANINI COMICS : DEADPOOL – IL FAUT SOIGNER LE SOLDAT WILSON - 6/10

On commence par du n'importe quoi avec Deadpool. Le héros a le vent en poupe et le film a propulsé le héros au sommet. Dans ce volume, nous retrouvons une aventure que nous avions couverte sur Krinein il y a quelques années... (voir ici). A l'époque de l'article, il n'avait pas autant la côte et découvrir cet album est une bonne occasion d'explorer l'esprit torturer de Deadpool. C'est bien simple, il faudra laisser ce que l'on sait au vestiaire et foncer tête baissée dans la tête d'un fou. Où commence la vérité, où continue la folie ? Certes, ce one shot peut paraître déstabilisant mais la collection 20ans a pour but de montrer une aventure marquante de nos héros. Celle-ci prouve le côté roue libre de Deadpool et comporte quelques morceaux toujours aussi marrants.

 

20 ANS PANINI COMICS : DAREDEVIL – L'HOMME SANS PEUR - 8/10


DR.

 

Frank Miller est un homme qui a su donner à Daredevil toute sa profondeur. Il a transformé Matt en personnage épique, en héros tragique. Dans ce volume, l'auteur reprend les rennes et revient sur les origines du personnages. Pour ce faire, il est avec John Romita Jr. Il faut donc s'attendre à un dessin tranché et engagé dont les qualités ne sont plus à prouver. On découvre alors l'enfance de Matt Murdock : sa relation avec son père, son obsession avec les études mais surtout on y découvre toute la rage et la colère qui sommeille en Matt. Il veut impressionner son père, il veut rendre les coups et il veut venger son père ! On voit tous les sacrifices qu'il consent pour prouver qu'il peut être digne de l'image qu'on attend de lui. Du sacrifice de sa vue au sacrifice d'une vie facile d'étudiant mignon. Plus que cela, on découvre également toute la trame qui unit Daredevil avec la justice, le bien mais également la ligne invisible qui le sépare du mal et qui le rapproche d'Elektra. La relation entre les deux personnages peut paraître précoce mais elle sert à mieux illustrer ce qui se passera ensuite entre eux. John Romita Jr. illustre parfaitement la pensée de Miller et il est agréable de voir les émotions sur les sentiments des personnages sans pour autant sacrifier le mouvement et la vivacité des scènes d'action.

 

20 ANS PANINI COMICS : PUNISHER – BIENVENUE, FRANK ! - 6.5/10


DR.

 

On continue avec le Punisher. Rien que son nom suffit à vous faire comprendre que l'on ne va pas faire dans la dentelle. Surtout qu'il est entouré par les enfants terribles du comics : Garth Ennis et Steve Dillon. Autant dire que ça va être sanglant mais également irrévérencieux. Frank Castle est à New York pour faire le ménage au sein du crime organisé. Mais dans l'ombre, il est observé. Quand il découvre qu'il est la cible d'un  ancien criminel qu'il avait tué et qui est devenu un cyborg, il doit sauver sa peau mais également faire payer le chef de ce cyborg. Derrière ce géant russe se cache un mercenaire sans pitié et le sort du monde pourrait bien être menacé par ce fou mégalo qui se croit intouchable. La trame de fond est bonne mais le traitement est trop souvent tragi-comique. De la poitrine généreuse du russe (suite aux traitements anti-rejets de ses implants cybernétique), à Spider-Man en punching ball en passant par l'officier français qui semble sorti d'un Monty Python, on a un ensemble qui plonge le Punisher dans une aventure que n'aurait pas renier Deadpool. Cependant, ce volume contient une petite pépite : une aventure bonus du Punisher dans laquelle il poursuit un vétéran du Vietnam devenu fou. La force de ce récit et des sentiments de Castle seront à lire absolument.

 

20 ANS PANINI COMICS : WOLVERINE- 8/10

Le dernier mais non le moindre : Wolverine. Retour dans les années 80 avec ce récit de Whedon et Cassaday dans lequel on découvre ce qui a pu se passer pour Logan entre deux aventures des X-Men. En effet, les lecteurs de la série mutante voit Logan leur dire qu'il revient d'une aventure au Japon et que suite à celà, il va se marier. Cette aventure est narrée ici et on va suivre Logan dans sa quête de vérité. Mariko le quitte sans explications. Pour Logan, c'est étrange et trop subit pour être normal. Il embarque pour le 1er vol pour Tokyo et commence à creuser. Le père de Mariko est revenu et ce mafieux dans l'âme paye ses dettes en mariant sa famille au premier salaud venu. Pour l'honneur Mariko renonce à Wolverine mais le héros ne compte pas se laisser faire. Cependant, il devra se battre contre de fins stratèges et survivre aux ninjas et autres tueurs envoyés à ses trousses. Il va devoir également se battre contre lui-même et contre l'animal qui sommeille en lui. Une aventure culte qui prouve toute la force de ce héros. Wolverine fascine par cette violence et par ce charisme mais il fascine aussi par sa capacité à toujours vouloir contrôler ce que certains pensent incontrôlable. Une aventure que les amateurs de comics ne louperont pas !
DR.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse