Panini Comics - Iron Man s'invite partout !

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 28/07/2014

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Le point commun entre les Gardiens de la Galaxie, les Vengeurs et Iron Man ? La présence de Tony Stark qui se mange à toutes les sauces. On ne va pas s'en plaindre car le milliardaire se dépense sans compter !

MARVEL NOW! : IRON MAN – Tome 1 – 5.5/10


Faîtes l'armure, pas la guerre !

 

Cet album, il doit se voir comme un prélude à la critique de l’album qui suivra. Tony Stark va parcourir le monde pour bloquer tous les acheteurs et utilisateurs des systèmes Extremis afin de préserver la planète. Entre deux entrevues avec la ravissante Pepper, il va donc « s’amuser » avec divers modèles d’armures sans que tout cela ne soit plus palpitant que cela. Kieron Gillen semble donc meubler un peu jusqu’aux dernières pages qui révèlent enfin un intérêt digne de ce nom : Iron Man a un nouveau but et il va voir encore plus grand ! Heureusement, Greg Land parvient à maintenir le lecteur éveillé avec des dessins et on sent son expérience et son attachement envers le personnage. Les armures sont classes et bougent de façon réaliste et spectaculaire tandis que les scènes d’action s’enchaînent toujours différemment.

MARVEL NOW! : LES GARDIENS DE LA GALAXIE - Tome 1 – 7.5/10


Devinez qui se cache dans l'armure jaune et rouge ? 

 

Les Gardiens de la Galaxie n’est pas le groupe le plus connu malgré ses décennies d’existence. Il faut dire qu’au départ, ils n’avaient qu’un rôle obscur et un casting pas très excitant. Heureusement, Lanning et Abnett ont mis un coup de pied dans la fourmilière et fait entrer le groupe dans le nouveau millénaire et surtout un groupe plus pêchu que ceux d’un futur alternatif venu donner un coup de main temporel. Avec l’arrivée imminente du film qui leur est consacré, nos héros passent du côté Marvel Now de la force. Comme il s’agit d’un groupe peu connu, ce tome 1 est une grosse introduction dans laquelle on découvrira le passé ou une facette de chaque personnage. Nos héros cosmiques ont même le renfort d’Iron Man qui, suite à ses dernières réflexions, a décidé de parcourir l’espace. Ainsi, en plus des présentations d’usage, nous avons une intrigue plus grande que nous narre Bendis qui est décidément partout chez Marvel. Ce tome se lit tout seul et nous avons autant d’intrigue, que d’action ou que d’humour. Si Tony Stark est cabotin depuis les longs métrages, il se fait damer le pion par Rocket Raccoon qui semble avoir fait un stage chez Deadpool tant il déblatère dans tous les sens ! Si vous ajoutez à cela les dessins de Oeming, McNiven et Pichelli, vous avez un album qui a du mordant. J’étais sceptique avant de lire cet album mais cela a été une excellente surprise.

MARVEL NOW! : AVENGERS - Tome 1 – 8/10

La prestigieuse équipe Marvel se devait d’être dans le renouveau de la franchise. Plutôt que de se concentrer sur un groupe restreint de héros, Hickman préfère lancer un grand mouvement qui nécessite l’engagement de chacun. Cela se traduit par la volonté d’Iron Man et de Captain America de protéger la Terre en cas de grand danger. Une sorte d’alliance géante pour des conflits majeurs. Ainsi, Hickman nous distille tout un lot d’intrigue et des escouades de héros pour lutter contre tout un ensemble de menace. Le premier big boss sera d’ailleurs Ex Nihilo qui avec sa sœur Abyss oeuvrent pour un dessein cosmique. Des héros, de l’action à gogo et un dessin ravageur grâce à de grands noms comme Kubert ou Opéña. C’est un plaisir de voir tous ces héros œuvrer en équipe pour un but commun et il n’y a pas que des têtes d’affiches en premier plan. Ainsi Monica Rambeau (aussi appelée Captain Marvel) va prendre une nouvelle orientation et les fans de Supreme Squadron retrouveront Hyperion dont les pouvoirs et le sens du devoir vont vite placer en première ligne. Un premier tome haut en couleurs qui est à la hauteur des Avengers.
Un casting XXL sponsorisé par Tony Stark ! 

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse