Panini Comics - Kanan, Wolverine, deux styles mais même panache !

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 26/12/2015

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Panini Comics est ici représenté par deux albums visuellement accrocheurs. L'un dans l'univers Star Wars et l'autre avec le Canadien des X-Men : Wolverine !

Star Wars Kanan - Tome 1 - 9/10


Bon... L'ordre 66 a été donné !

Star Wars est à nos portes quand j'écris ses lignes et c'est l'avalanche de comics, de série et de jouets ! Cependant, comme souvent avec cet univers, on a à boire et à manger. Si les comics de Star Wars Rebels ne m'ont pour l'instant pas conquis, c'est parce que je ne connaissais pas encore cet album ! Kanan est dédié au leader naturel de la série : Kanan. Ici, nous ne sommes pas dans un album dédié à la jeunesse. C'est un véritable comics et s'il peut s'apprécier des plus jeunes, il est aussi consacré aux adultes. Kanan et son équipage doit se rendre sur une planète qui est bien connue du capitaine du vaisseau. Et pour cause, c'est ici que le héros, alors un jeune Padawan, va perdre ses repères, son innocence et tout ce qu'il pensait être stable. Alors qu'il savourait sa vie, l'ordre 66 est lancé et son maître se sacrifie pour lui alors que ses anciens amis ouvrent le feu sur lui. Perdu, affamé et au bord du désespoir, il va apprendre à survivre et à devenir un contrebandier. Quand on est un traître, la vie est dure mais il va grandir et nous emporter dans sa nouvelle vie. Greg Weisman signe ici un magnifique album, plein de surprise et son travail sur Batman, Young Justice ou encore Spider-Man prend ici toute sa mesure tant il parvient à équilibrer humour, rebondissement et une trame intéressante. Il est épaulé par Pepe Larraz qui après les X-Men, Luke Cage ou encore Deadpool a eu le temps de parfaire sa maîtrise des univers sombres et des séquences d'actions. Les coups, les esquives et les poses ne manquent pas de peps et de crédibilité. On s'y croirait ! Un album coup de coeur !

 

Wolverine : Dent de Sabre : Renaissance - 6/10

On ne présentera ni Wolverine, ni son ennemi Dent de Sabre. Alors que Wolverine pensait être relativement débarassé de son Némésis, il part enquêter sur ce qui pourrait entraîner le retour (sanglant) du méchant. Ce voyage va l'entraîner à nouveau dans le sillage de Romulus mais sa soeur, Rémus va également prendre part à l'album. On a envie d'y croire tout au long de l'histoire mais cela semble, à l'instar des bobards de Romulus, un peu trop gros pour qu'on adhère à l'ensemble. Jeff Loeb, pourtant un habitué de Wolverine, ne signe pas son meilleur scénario. Heureusement, Simone Bianchi parvient à nous captiver grâce à des planches sublimes qui font la part belle à l'action ! Cependant, au delà de l'esthétique de l'album, rien de bien mémorable et c'est dommage.
DR.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse