7/10Lucky Luke (vu par …) - Lucky Luke se recycle

/ Critique - écrit par plienard, le 16/06/2021
Notre verdict : 7/10 - Luke fait son cycle ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Lucky Luke fait des infidélités à Jolly Jumper avec un deux-roues !

L'homme qui tire plus vite que son ombre revient pour une nouvelle aventure parodique. Après Guillaume Bouzard, c'est un allemand, Mawil, qui propose une version plaisante du cow-boy qui va, comme tout bon héros qui se respecte, aider un pauvre monsieur à apporter son colis jusqu'à San Francisco. À l'intérieur ? Sans doute quelque chose de très précieux puisqu'un couple d'outlaw, Smith et Wesson, tente par tous les moyens de le récupérer. Lucky Luke ne va évidemment pas les laisser faire ce qui va lui apporter quelques ennuis. Et dans ses mésaventures, il va délaisser son fidèle destrier. La crise de jalousie couve !


© Lucky comics 2021.

 

Un récit énergique pour une vision du couple Luke-Jumper originale. Mawil rend un bel hommage, avec sa manière, et en respectant certains codes de la série originale. On pense notamment à la grande case carrée et au travail sur le découpage des cases de Morris. L'auteur allemand  montre d'ailleurs qu'il sait y faire aussi et son trait élastique force le côté parodique même si les aficionados du cow-boy auront surement les cheveux qui se dressent sur la tête à la vision du dessin. Et s'il avoue ne pas aimer dessiner les chevaux,on veut bien le croire. Le pauvre Jolly Jumper en fera les frais à la fin !

Autre code respecté, les figures historiques qui égrènent dans les albums de Lucky Luke. Ici, les rivaux Pope et Overman ont réellement existé dans le monde du cycle. Et quelques belles idées s'inscrivent bien dans la mythologie de la série - le guidon qui sert pour la trajectoire des balles -, alors que c'est moins évident pour d'autres - le coup de fatigue du début - .

Bref, on a un Lucky Luke traditionnel sans l'être réellement dans le graphisme et l'humour qui se veut ici beaucoup plus parodique.

 


© Lucky comics 2021.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse