Soleil : Les P'tits diables T24, Prométhée T16, Atalante T10

/ Critique - écrit par plienard, le 21/12/2017

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Atalante - Tome 10 : Les hordes de Sargon - note : 7/10

Atalante a rejoint les Amazones et hésite à en devenir une définitivement. En remportant une victoire dès la première épreuve des jeux, elle n'a pas remporté l'admiration de toutes les Amazones. Celle qu'elle a battu, ne digère pas sa défaite. Alors que les jeux battent leur plein, le roi Sargon et sa horde d'hommes se présentent devant la cité pour l'attaquer. Les Amazones envoient une armée pour se défendre. Mais Sargon leur a tendu un piège et fait des prisonnières. Atalante va se proposer pour les libérer.


© Soleil 2017.

 C'est une Atalante en plein questionnement qu'on retrouve ici, sur sa place chez les Amazones notamment. Et c'est au terme de ce dixième album qu'elle va peut-être trouver une réponse. Crisse apporte une touche psychologique dans ce tome où un certain érotisme se dégage. À l'heure où les femmes revendiquent encore plus clairement plus d'égalité et de reconnaissance, ce récit, avec des guerrières farouches et indépendantes, sonne comme totalement en accord avec les revendications de notre société. Les dessins de Grey apportent cette pointe sexy qui plairont aux hommes et devraient valoriser les femmes. Un album de consensus en quelque sorte.

 

Prométhée - Tome 16 : Dissidence - note : 6,5/10

Ce qui s'avérait être un "simple" génocide de l'espèce humaine apparaît peu à peu plus complexe que ce qu'il n'y parait. Des cubes sont révélés aux quatre coins du monde et cachent une vérité tout à fait effrayante.


© Soleil 2017.

 À l'image de la série Wunderwaffen, Prométhée de Christophe Bec ne cesse de se renouveler pour bousculer le lecteur. Les certitudes des tomes précédents sont balayés pour offrir encore plus de questionnements. On apprend ainsi qu'il y aurait des dissidences (d'où le titre) dans les rangs ET. Un espoir pour la race humaine ? Rien n'est moins sûr avec le scénariste Chrisophe Bec.

 

Les p'tits diables - Tome 24 : Prof et soeur ! - note : 7,5/10

Y aurait-il du changement dans l'air et dans notre époque. Alors que la Femme tente enfin de faire entendre sa voie contre l'attitude indigne de certains hommes, chez les p'tits diables c'est Tom qui réussit enfin à renverser le rapport de force. C'est même une revanche du garçon dans ce vingt-quatrième tome d'Olivier Dutto avec un sac de crottes de nez avalé de bon coeur par Nina et les attaques de chaussettes sales à la rendre verte.


© Soleil 2017.

 Une petite bouffée d'oxygène donc pour le jeune Tom et pour le lecteur qui a le plaisir de voir que cela ne va pas toujours dans le même sens.


Les couvertures des 3 albums - © Soleil 2017.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse