6.5/10Atalante : La légende - Tome 5 - Calaïs et Zétès

/ Critique - écrit par plienard, le 03/01/2013
Notre verdict : 6.5/10 - Crisse, quel Talent(e) (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

On avait quitté Didier Crisse avec ce très beau recueil sur les Dieux du Nil aux éditions du Lombard. On le retrouve, ici, aux éditions Soleil, pour le cinquième tome de sa série Atalante, la légende. Si vous le voulez bien, entrons dans la mythologie selon Crisse !


DR.
Calaïs et Zétès faisaient partie de l’équipage de Jason et ses argonautes... et Atalante. Mais les textes anciens ont, semble-t-il, oublié sa présence. Heureusement Crisse est là pour tout remettre en ordre. Bref, les deux boréales (fils de Borée) se sont fait enlever par les Harpies qui martyrisent en plus le village juste en-dessous. Atalante, Jason et les Argonautes ne vont pas laisser ce crime impuni et vont partir à la recherche des deux frères avec l’aide des chevaux ailés de Zeus (rien que cela !).

C’est toujours un plaisir de lire les albums de Crisse. Depuis L’épée de cristal – son premier grand succès – son talent nous éblouit toujours un peu plus. Luuna, Ishanti, Canari – entre autres pour ce qui concerne les éditions Soleil – l’auteur aime les héroïnes dont la beauté n’a d’égal que le courage.

Après trois pages d’introduction qui remettent partiellement le lecteur dans le bain mythologique, on en revient donc au vif du sujet. Si l’opulence de personnages mythologiques rend quelque fois les événements confus – qui est qui ? qui fait quoi ? – on s’amuse de découvrir les traits crissien de personnages connus de notre inconscient (pour ceux qui ont dormi pendant leurs cours d’histoire).

Le dessin est toujours aussi beau. Privilégiant les grandes cases, le talent de Crisse explose (les cases et nos yeux). Les harpies, en particulier, volent la vedette à Atalante. Sexy dans leurs bas résille et leur masque noir, on se laisserait volontiers prendre dans leur griffes – c’est un point de vue masculin, je laisse les dames émettre leur avis sur Jason ou un quelconque argonaute.

Si le dessin est fantastique, le scénario est par contre un peu léger. En privilégiant les grandes cases, l’auteur a moins de matière pour approfondir l’intrigue. Il y a bien quelques souvenirs dévoilés du passé d’Atalante, mais ensuite, le scénario se résume à aller récupérer les boréales. L’affrontement final avec les Harpies est même un peu décevant, mais si une part d’émotion est présente.

Après cet album, on devrait partir à la recherche de la toison d’or. Prochaine étape ?


DR.

A découvrir
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta