Dupuis : Michel Vaillant T4, Les Chemins de Compostelle T2, Seuls T9

/ Critique - écrit par plienard, le 15/11/2015

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Trois nouveaux albums chez Dupuis en attendant la suite ....

Michel Vaillant – Tome 4 : Collapsus – note : 7/10

C’est par un tire évocateur, Collpasus, que démarre le quatrième tome de la nouvelle saison de Michel Vaillant – série reprise par les duos Denis Lapière et Philippe Graton pour le scénario et Marc Bourgne et Benjamin Benéteau pour les dessins - .


©Dupuis édition 2015.

Alors que Jean-Pierre Vaillant est obnubilé par le point de réussir le coup du siècle – racheter l’écurie Leader, rivale de Vaillante depuis toujours -, il ne voit pas le coup fourré qu’Ethan Dasz a monté. Et c’est accompagné d’Evelyne la comptable, qu’il se rend à Genève dans le plus grand secret.

Si on garde toujours le fil rouge de la course automobile, il est indéniable que cette nouvelle saison fait rentrer la série Michel Vaillant dans la modernité en perdant un peu de son ADN. Est-ce un mal ? Sans doute pas. Dans cet album, la force de Michel Vaillant à se tirer des situations les plus difficiles est mise en parallèle avec celle de son frère, gérant l’entreprise familiale. On s’attarde, donc, beaucoup plus sur les manipulations financières et contractuelles faisant ressembler l’album à un album de Largo Winch. Ce n’est pas déplaisant, loin de là. La tension psychologique des personnages étant bien exprimée et à son comble, c’est un véritable drame qui se déroule devant nos yeux.

Pour les puristes, ce sera sans doute l’album de plus qui fâche. Il est clair en tout cas que cette « nouvelle saison » devrait toucher un plus large public et que les auteurs osent même prendre des risques avec une fin assez spectaculaire.

 

Les Chemins de Compostelle – Tome 2 : l’Ankou, le diable et la novice – note : 6.5/10

On retrouve Blanche, Céline, Alexandre et le mystérieux Dominique dans la suite de leur cheminement sur les chemins de Compostelle.


©Dupuis édition 2015.

Blanche, sur les traces de son grand-père, se rend jusqu’à Reims et rencontre de nombeux inconnus qui semble déjà la connaître. Céline, elle, cherche des réponses. Va-t-elle s’engager dans les ordres ou pas ? Cette randonnée sur les chemins de Compostelle doit pouvoir lui apporter une réponse. Et c’est en chemin qu’elle croise Dominique, parti de la pointe Saint-Mathieu et dont l’itinéraire est jonché de meurtres et vols. Un voile de mystères diaboliques le recouvre. Quant à Alexandre, on en saura peu sur lui dans cet album mais on entrevoit son projet.

Au travers de ces quatre personnages, Servais en profite pour montrer tout l’amour qu’il éprouve pour la province et les zones rurales et les histoires qu’elles renferment. On suivra particulièrement, ici, Céline  et Dominique dans la forêt de Brocéliande pour une expérience mystique particulière.

L’album flirte entre réalité et mysticisme, en particulier celui de la culture bretonne, après avoir longuement traité d’alchimie dans le tome 1.

A la lecture de ces deux premiers tomes, les chemins de Compostelle sont un prétexte pour nous parler de folklore et monter de belles régions culturelles.

 

Seuls – Tome 9 : Avant l’enfant-Minuit – note : 8/10

C’est avec une certaine joie que je vous annonce que le tome 9 de la série Seuls est le dernier. Non pas que je déteste cette série, bien au contraire. Mais bel et bien parce que la manière dont il se termine laisse penser qu’il y aura un troisième cycle. On va pouvoir encore se régaler de quelques albums après celui-ci ! C’est déjà une première satisfaction.


©Dupuis édition 2015.

Seconde satisfaction, c’est l’album en lui-même qui redistribue les cartes. Premièrement les personnages emblématiques se séparent. Camille reste auprès de Saul, tandis que Dodji, Leïla, Terry et Yvan quittent Néo Salem. Dodji redoute d’être l’élu du Mal et veut trouver le Maître Fou. Mais Leïla ne supporte plus ses cachotteries et une dispute éclate. Dodji décide de partir seul.

On a le droit a de nombreuses péripéties dans ce nouvel album qui mettent à mal nos personnage préférés jusqu’à une fin des plus surprenantes. Un must des séries actuelles.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse