7.5/10Seuls - Tome 4 - Les Cairns rouges

/ Critique - écrit par riffhifi, le 11/06/2009
Notre verdict : 7.5/10 - L’armée des douze singes (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 37 réactions

On recentre l'intrigue sur les personnages principaux, on invite un bataillon de singes particulièrement inquiétants... Après un coup de mou au troisième tome, Seuls vient rappeler qu'elle est une excellente série jeunesse.

Cairn : (mot irlandais) Tumulus de terre et de pierres recouvrant les sépultures mégalithiques OU Monticule de pierres édifié par des explorateurs, des alpinistes pour marquer un repère, indiquer un passage, etc.
Rouge : De la couleur du sang, du coquelicot, etc. (placée à l'extrémité du spectre visible correspondant aux grandes longueurs d'onde)


Largement plébiscitée depuis son lancement il y a plus de trois ans, Seuls est une série dont le principal avantage est de s'adresser à un public jeune sans pour autant l'infantiliser ni lui dispenser de pesantes leçons de vie. Version junior de Lost, la bande dessinée propose de s'interroger sur l'épais mystère que constitue la disparition de tous les adultes. Contrairement à ceux des Enfants de Timpelbach, ceux-ci n'ont pas pris le large pour punir leurs rejetons, ils se sont bel et bien évaporés. Mais le résultat est à peu près comparable : les kids se trouvent dans l'obligation de s'organiser, de faire des choix, et leur microcosme révèlera prématurément des traits de caractères et des comportements tels que la couardise, la cruauté, la soif de pouvoir, etc. Les héros sont au nombre de cinq, mais le troisième tome les voyait confrontés à un clan placé sous la coupe d'un jeune despote... Ils en sont sortis en compagnie de quelques nouveaux compagnons, qui enrichissent d'autant l'histoire de ce nouvel album.

Toujours à la recherche de la vérité sur ce qui s'est passé, les jeunes héros voient revenir parmi eux l'étrange personnage introduit dans le deuxième tome sous le nom de « maître des couteaux ». Celui-ci, faible et blessé, tient la vareuse d'un bébé appelé Lucie, qu'il convient dès lors de retrouver. Pas facile, puisque le
marmot est aux mains d'une escouade de singes savants échappés d'un cirque. La tâche sera d'autant plus ardue que personne ne semble connaître la raison de la présence de cairns rouges à différents endroits de la ville.

Plus que l'évolution de l'intrigue, ce quatrième volume marque celle des rapports entre les personnages : Dodji a-t-il vraiment envie de continuer à assumer son statut de chef, bâti sur un malentendu ? Yvan arrive-t-il à surmonter ses angoisses ? Les nouveaux venus sont-ils des atouts ou des menaces pour le groupe à cause de l'instabilité de certains ? Le dessin de Bruno Gazzotti est efficace (les babouins sont particulièrement menaçants), et le scénario de Fabien Vehlmann est habile et structuré, débouchant sur un cliffhanger sévère qui devrait assurer les ventes du cinquième tome, annoncé comme « la fin du premier cycle ». On peut donc miser sur une demi-douzaine de nouveaux albums avant d'avoir une vraie réponse au mystère fondamental de la série. Espérons que Seuls saura s'arrêter suffisamment tôt pour que ses lecteurs ne soient pas tous adultes lorsque la résolution surviendra. Rendez-vous à l'été 2010 pour Au cœur du maëlstrom, la fin du début.

A découvrir
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6