7/10Michel Vaillant, nouvelle saison - Tome 1 - Au nom du fils

/ Critique - écrit par plienard, le 03/12/2012
Notre verdict : 7/10 - Pôle position (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Au nom du fils, le nouvel album de Michel Vaillant n’est pas un titre anodin. Si la série se renouvelle entièrement – de nouveaux dessinateurs en la personne de Marc Bourgne et Benjamin Benéteau, un nouveau scénariste avec Denis Lapière, une nouvelle maison d’édition avec Dupuis – on garde cependant un lien avec le passé avec Philippe Graton, le fils de Jean, le créateur de la série.


DR.
Il serait mentir de dire que Philippe Graton est un nouveau scénariste pour la série. Embarqué dans l’aventure depuis 1994 (avec La piste de Jade), il est plutôt le gardien du temple que les trois autres auteurs se sont fait une joie de dépoussiérer et de réactualiser.

En changeant d’éditeur, Michel Vaillant change d’écurie. En passant chez Dupuis – qui réédite ses premières aventures depuis quelques mois, 70 au total ! – Michel Vaillant a réellement démarré un nouveau cycle, une nouvelle saison. On démarre donc avec un numéro un (quel autre n° possible d’ailleurs pour un pilote de ce calibre ?) histoire de foutre un peu le bordel dans la classification de la série pour les collectionneurs.

À part ce petit lifting éditorial, il convient de souligner que l’on retrouve toutes les qualités de Michel Vaillant – la famille, la course automobile, la droiture – remises au goût du jour et dans notre époque – le monde automobile en pleine crise écologique, la voiture électrique, l’éducation des enfants notamment celui de Michel. Il est amusant de remarquer que si le monde automobile fait sa crise, Patrick Vaillant, le fils de Michel fait aussi la sienne.

À mon sens, c’est une belle reprise qui est faite ici. On y retrouve le piment de la course automobile avec quelques cases sublimes de Benéteau – qui était en charge des décors et des scènes de course – pendant que Marc Bourgne s’occupait des personnages. Ce dernier a notamment fait vieillir les deux frères Vaillant, Jean-Pierre et Michel plutôt ressemblant, même si quelques esprits chagrins trouveront toujours à se plaindre. À noter que pour la première édition de cette seconde saison, un frontispice sur du papier Modigliani 250g reprend les recherches du dessinateur pour le personnage de Michel vient compléter l’album.

Michel Vaillant, saison 2 démarre de fort belle manière et risque bien de rester en pôle position dans le cœur des fans qui ne sont pas trahis.


DR.

A découvrir
Joe Bar Team
Joe Bar Team
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Joe Bar Team
Joe Bar Team