9/10Seuls - Tome 2 - Le maître des couteaux

/ Critique - écrit par iscarioth, le 09/04/2007
Notre verdict : 9/10 - La révolution en marche (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Seuls est sur le point de révolutionner la bande dessinée jeunesse. Elle démontre qu'il est possible de créer un univers parlant aux enfants intelligemment mais sans moralisme ni tabous.

Seuls, tome deux, est indubitablement l'une des sorties les plus attendues de l'année 2007. Basé sur un concept original, Seuls s'annonçait être, dès le premier tome, une série à part dans le monde des publications pour la jeunesse. Plus qu'une confirmation, undefined869ce second opus place la barre au-delà de nos espérances.

Les premières pages s'égrènent sans grande surprise. On nous rappelle la situation : un groupe d'enfants bloqués dans une ville vidée mystérieusement de ses habitants et dont les rues sont peuplées de quelques animaux bien exotiques, sortis du zoo. La scène introductive place juste ce qu'il faut de dialogue avec chaque protagoniste du petit groupe de bambins pour bien nous rappeler chacun des caractères. Dialogues introductifs et explicatifs : un terrain bien balisé... Pas pour longtemps. Seuls, parution à priori anodine, au dessin respectant en tous points la tradition franco-belge, n'a pas remporté le prix 9-12 ans de la jeunesse au festival de la BD d'Angoulême par hasard. On se félicitait déjà que les auteurs aient choisis pour héros des petits français de la France d'aujourd'hui, et pas de celle d'après-guerre comme dans la plupart des séries jeunesse de renom. On pressentait, plus qu'un modernisme, un réel culot... Et l'on ne se trompait pas.

undefined870Vous en connaissez beaucoup, vous, des bandes dessinées pour les 9-12 ans, où les petits héros boivent, manient un pistolet comme pour rire, sont confrontés à la plus grande violence, sans jamais que cela ne paraisse vulgaire ou déplacé ? Seuls, tout en restant une série à la portée des plus jeunes, est une oeuvre pleine de psychologie, avec un groupe d'enfants aux prises avec une puérilité trop grande, dans cette situation hors norme qui nécessite du sang froid, de l'organisation... Bref, dans cette aventure qui leur impose de grandir très vite pour survivre. Ainsi, on nous démontre, sans jamais tartiner chaque occasion d'une épaisse couche de moralisme, l'impact de nos actes sur le groupe, sur la vie. Ultime culot, pour ce second opus, Seuls revisite à sa manière le genre slasher, avec une mystérieuse figure ennemie aux nombreux couteaux. Aux moments de très forte intensité s'entremêlent des passages humoristiques qui font à chaque fois mouche, et qui ancrent les personnages ou le groupe dans notre sympathie de lecteur. Déjà cultes, les moments où Terry fait jouer ses figurines dans le bain, ou encore le passage du film de cinéma interdit aux moins de seize ans...

Seuls est sur le point de révolutionner la bande dessinée jeunesse. Elle démontre qu'il est possible de créer un univers parlant aux enfants intelligemment mais sans moralisme ni tabous, et en reprenant les codes de l'action tels qu'on les a déjà intégré au cinéma. Est-il bien utile de le préciser, cette série est à découvrir d'urgence aussi pour les adultes.

A découvrir
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Sambre
Sambre
Caste des Méta-Barons (La)
Caste des Méta-Barons (La)