9/10Iron Man - 2005 - Extremis

/ Critique - écrit par riffhifi, le 10/12/2008
Notre verdict : 9/10 - A la recherche du nouveau Stark (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Warren Ellis et Adi Granov rebootent Iron Man dans un arc vertigineux qui servira de base au film de Jon Favreau. Le graphisme réaliste peut rebuter, mais les adeptes tiennent là une œuvre de chevet.

Cet été, le film Iron Man a remporté l'adhésion d'un public plus hétéroclite que prévu, et a satisfait dans le même temps les fans hardcore du comic book. Fidèle aux origines racontées par Stan Lee en 1963 ? Fidèle surtout à l'arc Extremis de Warren Ellis et Adi Granov, qui réinventait le personnage aussi respectueusement que talentueusement.


En 2005, Tête de Fer est destiné à connaître une nouvelle jeunesse. Marvel réalise qu'il faut mettre un peu d'huile dans ce personnage qui s'encrasse, et décide de relancer The invincible Iron Man au numéro 1, pour la quatrième fois depuis 1968 (un moyen comme un autre d'appâter les collectionneurs). Pour donner du poids à ce redémarrage, on convoque deux ténors pour mitonner un arc de six épisodes qui redéfinira l'univers et les enjeux qui entourent Tony Stark. Le scénariste Warren Ellis (Transmetropolitan) et l'artiste Adi Granov (peintre plutôt que bédétiste) sont le duo gagnant qui s'attelle à raconter Extremis. Le résultat est tout simplement bluffant, pour peu qu'on accepte l'immersion dans une œuvre dont la plastique très réaliste s'éloigne radicalement de l'aspect traditionnel des comics. Granov possède un style comparable à celui d'Alex Ross, à la différence près que ce dernier s'attarde plus à lécher ses dessins qu'à les intégrer au récit, là où l'artiste d'Extremis garde toujours en vue de servir le propos. L'édition de Panini dans sa collection Marvel Graphic Novels permet d'admirer le travail dans un format king size très appréciable.

Le scénario commence par présenter Tony Stark dans toute son ambiguïté : le bonhomme cherche à sauver le monde, mais il est avant tout marchand d'armes. Tandis qu'un journaliste s'emploie à confronter Stark à ses contradictions, une arme redoutable désignée par le nom de code Extremis tombe aux mains d'une bande de terroristes... Warren Ellis ne s'encombre pas de personnages secondaires : pas de Happy Hogan, pas de Pepper Potts, pas même de James Rhodes ici. Seul Tony Stark trône au centre de l'attention, avec ses doutes et son violent conflit interne. Le cas Extremis l'oblige à faire face à ses démons, et à
replonger dans ses souvenirs de l'accident qui l'a amené à devenir Iron Man. Années 2000 obligent, cet épisode ne se situe pas au Vietnam mais en Afghanistan, et la visualisation des évènements par Adi Granov servira quasiment de storyboard à la scène équivalente du film de 2008. Aussi à l'aise dans la représentation de la carapace grise héroïque que dans celle du visage soucieux de Tony, le dessinateur a également l'immense mérite de s'être gravement pris le chou au sujet de l'armure officielle d'Iron Man, pour la rendre aussi crédible que possible ; rien d'étonnant donc à ce que son design ait lui aussi servi de modèle aux concepteurs du film, qui n'ont eu qu'à suivre la démarche entamée pour rendre l'armure fonctionnelle dans la réalité. Quant au nouveau costume d'Iron Man introduit en fin d'album, il fait définitivement entrer le personnage dans le XXième siècle, et apporte une touche de science-fiction là où la réalité commençait à rattraper la fiction. Parvenant du même coup à booster le réalisme et à souffler la démesure sur une série qui commençait à manquer de panache, Ellis et Granov ont ouvert la voix à une nouvelle ère pour le héros d'acier... et l'homme de chair qui se calfeutre à l'intérieur.

Après cette petite révolution, Warren Ellis laissa les clefs du scénario à Knauf père et fils (Daniel et Charles), tandis qu'Adi Granov abandonnait le remplissage des planches à Patrick Zircher. Mais la série ne serait plus jamais la même.


The invincible Iron Man (4) #1 - Extremis 1/6
(janvier 2005)
The invincible Iron Man (4) #2 - Extremis 2/6 (février 2005)
The invincible Iron Man (4) #3 - Extremis 3/6 (mars 2005)
The invincible Iron Man (4) #4 - Extremis 4/6 (avril 2005)
The invincible Iron Man (4) #5 - Extremis 5/6 (mai 2005)
The invincible Iron Man (4) #6 - Extremis 6/6 (juin 2005)

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)