Astérix - Le combat des chefs

/ Critique - écrit par plienard, le 09/04/2020

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Histoire pré-parue dans l'hebdomadaire Pilote entre le 22 octobre 1964 (n°261) et le 5 août 1965 (n°302), l'album verra le jour en 1966, à 60 000 exemplaires. À l'instar d'autres tomes, il sera adapté en dessin animé en 1989 sous le titre Astérix et le coup du menhir.


© Uderzo.

 Au camp de Babaorum, le centurion Langélus n'en peut plus d'être ridiculisé par les irréductibles gaulois. Une patrouille vient encore d'être attaquée par "deux gaulois … ils avaient un chien … et deux sangliers … Ils étaient cinq, quoi !". Perclus, l'aide de camp du centurion a peut-être une solution : le combat des chefs ! Faire opposer dans un combat singulier les chefs de deux tribus. Le vaincu se soumet avec sa tribu au vainqueur. Et dans le camp romain, ils ont l'homme de la situation. Le chef Aplusbégalix du village de Sérum est tout dévoué à l'envahisseur romain. Mais l'idée de provoquer le grand chef Abraracourcix n'est pas pour lui plaire. Mais Perclus a plus d 'un tour dans son sac. Il compte supprimer le druide : "plus de druide, plus de potion, plus de problème". Et alors qu'un détachement de romains camouflés s'aventurent dans la forêt pour enlever le druide, Astérix et Obélix surgissent. Obélix lance alors un menhir en direction des assaillants, mais c'est Panoramix qui se retrouve écrasé. Les romains pensent s'être débarrassés du druide par le coup du menhir. Ramené au village, Panoramix se réveillent pour le grand soulagement du village, mais celui-ci a perdu la mémoire et l'esprit et n'est plus en mesure de préparer de la potion magique. C'est à ce moment qu'Aplusbégalix provoque le chef Abraracourcix en duel. Il faut à tout prix guérir le druide. Astérix et Obélix partent demander de l'aide au druide Amnésix.

 

Septième tome de la série, Le combat des chefs se voulait être une transposition de la collaboration avec les allemands en 1939 - 1945. Mais il démarre sur une incompréhension : en caricaturant le Général de Gaulle en conférence de presse pour annoncer la prépublication, en 1964, de cette aventure, la presse y a vu une allusion politique aux élections présidentielles de 1966.

Si les pirates ne sont pas présents lors de cette aventure que se déroule dans le village, les locutions latines sont bien présentes. La récurrente : "Alea jacta est" (p40, le sort en est jeté) ; "Quod erat demonstrandum" (p19, ce qu'il fallait démontré) qu'on retrouvera dans un autre album, mais il faudra patienter pour savoir lequel ! ; "Dulce et decorum est pro patria mori" (p23 , il est doux et beau de mourir pour la patrie).


© Uderzo.

 Pour ceux qui recherchent des anomalies, il va falloir être bon en grammaire car ce sont plutôt des erreurs de cet ordre qu'on a trouvé. Page 14, Panoramix a perdu la tête mais aussi sa grammaire avec "ça à l'air intéressant". Dans le même ordre d'idée, Astérix se propose d'"allez voir" (page 16) et il semble aussi avoir oublié le nom de l'adversaire de son chef (page 35) : "c'est de te préparer pour le combat contre Ablusbégalix"(sans doute au autre chef gaulois pour une autre histoire ?).

L'album est aussi une somme de trouvailles et d'adaptations plutôt réussie : Amnésix est sans doute le précurseur de la psychanalyse (n'en déplaise à Freud ou Kant) ce qui aura une réelle incidence sur Obélix qui apprécie de moins en moins les allusions faites à son poids.  La fête foraine est aussi l'occasion, pour les auteurs, de faire un clin d'œil à Franquin et son personnage du Marsupilami(x), au journal qui édite les aventures d'Astérix (Pilotix) ou aux montagnes "slaves".

Un combat avec une morale : il n'est pas toujours nécessaire d'avoir de la potion magique ou d'être le plus fort pour gagner. Des préceptes qu'on retrouvera aussi par la suite dans d'autres aventures !

 

Apparition de nouveaux personnages gaulois :

Aplusbégalix

Catedralgotix

Berlix

Amnésix

Boufiltre

Industrichimix (qui demande sa maman !)

 

Apparition de nouveaux personnages romains :

Langélus, centurion du camp Babaorum

Perclus

Plutoqueprévus

 


© Uderzo - © Dargaud.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse