Astérix - La serpe d'or

/ Critique - écrit par plienard, le 03/04/2020

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Première excursion à l'extérieur du village.

Le deuxième album en la série fut publié dans le magazine Pilote entre le 11 août 1960 (numéro 42) et le 23 mars 1961 (numéro 74), avant une publication en album en 1962 à 15 000 exemplaires.


© Uderzo.

 On retrouve le village d'irréductibles gaulois où la vie se déroule paisiblement. Assurancetourix, le barde, fait la classe aux enfants, tandis qu'Astérix ramène un sanglier qu'il va déguster avc son ami Obélix qui taille des menhirs. Mais un malheur va arriver. Panoramix va casser sa serpe en or. Or pour avoir des pouvoirs magiques, le gui doit être cueilli avec une serpe d'or. Astérix va alors se proposer pour aller en acheter une neuve "dans la lointaine Lutèce", chez Amerix, un cousin d'Obélix qui va en profiter pour accompagner son ami. Gare aux brigands qui croiseront leur route ! Mais en arrivant dans la grande ville de Lutèce, ils découvrent les bouchons, l'affluence et surtout face à un trafic de serpe d'or et un Amerix qui a mystérieusemet disparu. Il vont trouver l'aide inattendue d'un certain Lentix. Une aventure qui va les emmener dans les bas fonds de la ville jusqu'aux prisons romaines, en passant par le futur bois de Boulogne.


Un barde avec de l'assurancce mais sans public - © Uderzo.

 Dans ce deuxième tome, les premières caricatures apparaissent avec Jean Graton (1923-) en concurrent des 24 heures de Suindinum et Charles Laughton (1899-1962) en préfet romain qui s'ennuie. Mais les allusions à notre époque sont nombreuses. Entre Le Mans (Suindinum) qu'Asterix et Obélix traversent durant la grande course de 24 heures de chars à boeufs, et Lutèce et ses embouteillages, sa pollution de la Seine ou de l'air, ils vont aussi emprunter la voie romaine VII, version romaine de la route des vacance, la RN 7, ces anachronismes participent à transposer le lecteur dans l'époque avec humour et crée un lien avec les personnages.

En arrivant à la page 36, on s'aperçoit que le format des planches passent en mode strip. Une erreur du dessinateur à l'époque qui travaillait à la fois sur Astérix et Tanguy et Laverdure pour Pilote et Oumpah Pah pour le journal de Tintin.

Pour finir, le banquet final démarre une situation qui sera un des gags récurrents des futurs albums ! Alors vous l'avez trouvé ?

 

Apparition des personnages gaulois :

Lentix

Avoranfix

Amérix

Saingesix (un clin d’œil du dessinateur d’Astérix à une de ses connaissances, un certain Saintgès, négociant en vin)

 

Apparition des personnages romains :
Gracchus Pleindastus
Claudius Metrobus

 


La couverture de l'album - © Uderzo © Dargaud.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse