Soleil : Brocéliande T6, Le troisième fils de Rome T4, Wunderwaffen T14

/ Critique - écrit par plienard, le 21/12/2018

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Le troisième fils de Rome - Tome 4 : César et Vercingétorix - note : 6/10

Tout le monde connaît peu ou prou l'histoire de César et Vercingétorix. Mais personne ne sait qu'une mystérieuse secte romaine a pris part à cet événement et pas dans le camp du vainqueur. Alors info ou intox ?


© Soleil 2018.

 Laurent Moënard n'est pas seulement le scénariste de cette série, il est aussi historien et chercheur au centre français de Recherche sur le Renseignement et grand connaisseur de l'Antiquité. Est-ce que cela valide l'existence de cette secte du Troisième fils de Rome ? Sans doute que non. Mais cela permet de comprendre comment il est possible d'insérer de la fiction dans l'Histoire officielle qui laisse quelques zones d'ombres à explorer.

On a ici le quatrième tome et sans doute le meilleur de la série à l'heure actuelle (en attendant le cinquième sur Marc-Antoine et Cléopâtre). Le troisième fils de Rome prend part dans le conflit entre le chef gaulois et le consul romain. Son action se fait plus claire (une sensation qu'on avait déjà ressentie dans le tome précédent) mais ici plus intense. Outre cela, on garde toujours les mêmes reproches, le troisième fils de Rome a une série à son nom, mais n'a jamais le rôle principal. Au mieux, il est un acteur du récit. C'est un peu sa faiblesse.

 

Wunderwaffen - Tome 14 : Le feu du ciel - note : 7/10

L'uchronie fantastique de Richard D Nolane et Maza semble faire une pause en terme d'actions et de combats aériens. Côté allemand, comme côté allié, l'heure est aux réflexions et aux prises de décisions importantes. Hitler n'est plus manipulé par Himmler. Le Visiteur lui a réparé le visage et remplacé son bras gauche par lequel Himmler pouvait le contrôler. Mais que cherche le Visiteur ? C'est ce que le reichsführer se demande. Côté allié, les américains préparent en secret le bombardement de l'Europe avec une arme atomique.


© Soleil 2018.

 Au bout du quatorzième tome de la série, les auteurs parviennent encore à surprendre le lecteur et relancer le suspens pour le faire languir. Les desseins du Visiteur restent toujours énigmatiques même si quelques révélations sont faites. Un "wunder" récit en quelque sorte.

 

Brocéliande, forêt du petit peuple - Tome 6 : La Val sans retour - note : 6/10

Brocéliande est une série, aux éditions Soleil, consacrée aux légendes de la célèbre forêt et auxquelles se rapportent forcément le petit peuple. C'est ainsi qu'on retrouve deux sœurs, sorcières, que Mathurin Hybois, fils d'un sabotier, veut convaincre afin qu'elles l'aide à remporter la prochaine grande soule - une course d'épreuves et de force - et qui lui permettront d'acheter un remplaçant et éviter le service et ainsi pouvoir épouser la fille du plus gros propriétaire terrien. Ce qu'il n'avait pas prévu, c'est que l'ainée des deux sœurs succombe à son charme et ne l'ensorcèle pour son avantage.


© Soleil 2018.

 Un récit plaisant et assez léger de Stéphane Betbeder et des dessins de Paul Frichet dont la morale pourrait être : bien mal acquis ne profite jamais. Un duo d'auteur qui se connaît bien pour avoir à leur actif le conte nordique Inlandsis.

 


Les couvertures des 3 albums - © Soleil 2018.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse