ATTENTION : CONTENU RESERVE A UN PUBLIC AVERTI

Les images et textes à caractère érotique, pornographique ou violent contenus dans cette page peuvent choquer certaines sensibilités. En consultant cette page, vous attestez être majeur au regard de la loi française et vous prenez vos responsabilités par rapport à son contenu.

CONSULTER QUITTER

8/10Le petit derrière de l'Histoire

/ Critique - écrit par Maixent, le 03/04/2022
Notre verdict : 8/10 - Nom de Zeus (Ecrivez votre critique)

Tags : histoire jeux petit katia even biblio livres

Marie à travers le temps

Sur le modèle de La Petite Histoire de France, Katia Even s’amuse à remonter le temps. Autodidacte, elle est maintenant une figure incontournable de la bande dessinée érotique et mignonne. Ainsi, on a pu la découvrir sur différents albums, que ce soit Inguinis, Narcisse, La Déesse, Le Peuple des Brumes ou encore Le Plastique c’est fantastique en hommage au groupe de rock Elmer Food Beat. Elle y insuffle à chaque fois sa patte, mâtinée de fantastique et de féerie dans un monde charmant. En effet, toujours avec humour et sensualité, elle nous emmène dans un monde onirique où la sexualité est omniprésente et joyeuse. Avec Le Petit derrière de l’Histoire, on embarque pour une aventure à travers le temps en compagnie de Marie, muse guillerette qui inspirera les grands hommes voire des civilisations entières.


Nikola Tesla

 

Dans le premier album, Marie s’était retrouvée catapultée à la Préhistoire contre son gré. Maintenant rodée bien qu’il y ait des difficultés techniques, elle poursuit son périple, toujours en compagnie de Ben, inventeur de la machine à voyager dans le temps et obsédé notoire. Arrivés au sein d’une tribu primitive, nos deux héros vont devoir s’enfuir pour ne pas finir en plat du jour. Or, Ben sera grièvement blessé. S’en suivront diverses défaillances qui vont propulser Marie auprès de différents personnages historiques tels que Léonard de Vinci, Rosalind Franklin, le physicien Ernst Chladni et bien sûr Nikola Tesla, coup de cœur absolu de Marie et seul capable par ses connaissances de rétablir la situation. Un récit mêlant avec habileté sciences, aventure et érotisme sans aucun temps mort découpé sur plusieurs tomes qui existe grâce aux diverses campagnes Ulule et a déjà reçu les faveurs du public.
Rosalind Franklin

 

L’album se conclut par une douzaine de pages explicatives à la fois ludiques et instructives ainsi qu’une galerie de fan art. Si le récit ne s’embarrasse pas toujours de réalité historique bien que Marie rencontre des personnages ayant réellement existé, un petit rappel des faits historique est sans doute nécessaire. Cela complète l’album pour un travail abouti est complet de qualité.

 

 


Léonard de Vinci

 

Avec un dessin proche de celui d’Arthur De Pins et ses Péchés Mignons, Katia Even poursuit un genre initié il y a déjà quelques années. Malgré une sexualisation et des scènes ouvertement crues, on reste dans le registre de l’adorable avec des personnages semblables à des figurines Pop évoluant dans un monde steampunk tout en rondeur. D’autant que le tout est rehaussé des couleurs chatoyantes de Marina Duclos dont on avait pu voir le travail sur des séries comme Princesse Sara chez Soleil. Le tout donne une série d’albums des plus sympathiques, sans prise de tête mais toujours avec un fond humaniste. Le voyage dans le temps n’est ici que prétexte et si l’idée des paradoxes temporels est évoquée, il en ressort surtout un intérêt pour la science et l’ethnologie. Avec ce ton léger et faussement badin, Katia Even nous offre une héroïne de qualité et des sauts de puce dans la Connaissance avec humour et toujours ce côté frivole. On l’aura compris, on est loin d’un album pornographique mais plutôt de petites touches d’érotisme gentillet qui permet au lecteur de s’amuser.

Une série d’aventures à suivre donc sur Ulule et en albums pour une auteur qui se donne à fond et nous permet de voyager intelligemment à travers l’espace et le temps de manière désinvolte et enjouée.