8/10Sisco - Tome 6 - Négociations en 9 mm

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 18/05/2013
Notre verdict : 8/10 - Elle est pas belle ma sœur ? (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Il y avait un moment que l’on n’avait pas eu un album de la collection Troisième vague du Lombard à vous raconter. C’est maintenant chose faite avec ce sixième tome de Sisco, cet agent spécial du gouvernement français, aux méthodes pas vraiment orthodoxes. Ses auteurs, Benec et Legrain, n’avaient pas réellement utilisé les codes standards du héros de bande dessinée, à savoir un personnage avec une certaine empathie. Ils vont ici aller encore plus loin.


Méthode Sisco : on frappe avant de parler !

Petit rappel des faits :

Sisco est un agent spécial du gouvernement, assigné à la protection du président de la république pendant la visite de ce dernier à l’ONU à New York. Des terroristes albanais complotent d’ailleurs pour le faire assassiner, suite aux derniers événements (voir Tome 5). Le problème de Sisco, c’est sa sœur, qui vient de se faire enlever par les terroristes et le font chanter pour tuer le président français. Mais quand on touche à la sœur d’un corse, qui sait ce qui peut arriver ?

On ne va pas y aller par quatre chemins (comme Sisco, en quelque sorte), l’album est splendide. Un scénario emballant, les dessins impeccables de Thomas Legrain (en a-t-il déjà été autrement ?), le lecteur prend part au dilemme de Sisco comme s’il était lui-même concerné. À part peut-être le cliché de l’avocat américain qui retrouve sa maîtresse, il n’y a rien à redire. Et la fin ! Ami(e)s lecteurs et lectrices, cette fin est hallucinante. Rythmée, étonnante, elle vous fait oublier que Sisco est borderline et, pour ma part, elle m’oblige à admettre que c’est une bonne série, pardon, une sacrée bonne série.


DR.

 

A découvrir
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
V pour Vendetta
V pour Vendetta