5.5/10Sisco - Tome 2 - Faites-la taire

/ Critique - écrit par plienard, le 07/09/2010
Notre verdict : 5.5/10 - Le chasseur chassé … (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Sisco arrive à intercepter la journaliste, mais Verrat a sa propre vision pour la gestion de ce dossier.

On avait laissé Sisco dans une bien mauvaise posture. La journaliste Dalmont, en possession du film du meurtre de Fran­çois de Gros­souvre court toujours. De plus, Verrat, son pire ennemi même s'ils sont collègues, cherche à le discréditer par tous les moyens.

Le LCL de La Defense
Le LCL de La Defense
Dans l'album précédent, on se posait la question de savoir comment les auteurs arriveraient à nous faire prendre de passion un personnage qui incarne un tueur froid et antipathique. Au point même que l'on avait presque plus d'empathie pour la journaliste en cavale. Et au début de ce second tome, on a les mêmes sentiments pour les personnages. On suit la chasse à la femme comme dans un film américain : localisation des retraits de carte bleue, visualisation de la journaliste via les caméras du RER. Bref, les moyens techniques mis en œuvre sont dignes d'un blockbuster. A cela s'ajoute un dessin toujours aussi réaliste mais surtout toujours aussi précis. Pour ceux qui connaissent le quartier de La Défense, vous pourrez vous amuser à reconnaître tous les endroits, car ils sont réels. S'en suivra une course poursuite dans les rues de Paris, où la méticulosité du dessinateur Thomas Legrain participe à ce sentiment de réalité dans l'action.

Et pour tout dire, on a quand même besoin de ce dessin pour aller au bout de cette histoire. Car on ne peut pas être très emballé par celle-ci. Les retournements de situation, si on peut les appeler comme cela, sont plats et convenus. je croyais que le SFR était au rez-de chaussé ?
je croyais que le SFR était au rez-de chaussé ?
On applaudira juste au fait que l'auteur Benec arrive à garder le personnage de Sisco assez antipathique et froid. Mais on huera lorsque le même personnage court se réfugier chez sa copine secrétaire, le premier endroit où les poursuivants penseront le retrouver. Je sais ce que vous allez me dire : il n'avait pas d'autre endroit. Vous m'excuserez de répondre qu'il y a bien d'autres possibilités avec un personnage comme lui, qui en plus est corse ! (un cousin éloigné, un ami du village voisin ...). Nous prendrons donc les deux albums comme l'introduction d'un personnage dans le monde cruel de la bande dessinée où certain critique se prenne pour des auteurs (ça c'est pour moi !)

Alors je dis non à cet album pour le scénario, mais deux fois oui pour le dessin. L'impression reste donc positive. Un album n°3 est prévu avec comme titre Gin Fizz. Souhaitons que le scénario utilise mieux toutes les possibilités de son personnage et densifie les intrigues.
A découvrir
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre