7/10Jour J - Tome 3 - Septembre rouge

/ Critique - écrit par plienard, le 03/10/2010
Notre verdict : 7/10 - La bande à Blondin (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Les Russes sont sur le point de signer la paix avec les Allemands. Georges Clémenceau s'en inquiète car la France va se retrouver seule. Il va donc falloir utiliser des méthodes extrêmes... 

Georges Clémenceau, dit « le Tigre », est aux abois à Alger. Nous sommes en 1917 et la Russie est en passe de signer un traité de paix avec l'Allemagne.
Celle-ci a envahi la France depuis ce fameux Septembre rouge 1914 (d'où le titre !), lors de la fameuse bataille de la Marne qu'elle remporte sur l'armée française. Après la reddition de la France, « le tigre » s'enfuit avec une partie de l'armée et de la flotte française jusqu'à Alger où il tente d'organiser la résistance. Et si la Russie n'occupe plus l'Allemagne sur son front Est, il voit mal comment il va pouvoir résister contre les Allemands. Un seul moyen s'offre à lui : faire assassiner le tsar Nicolas II. Et pour cela, il va avoir besoin du célèbre policier de ses anciennes brigades, le commissaire Samuel Blondin, mais aussi et surtout de l'anarchiste non moins célèbre, Jules Bonnot.

Troisième tome de la série Jour J, et troisième histoire qui part d'une réalité historique, ici la bataille de la Marne, et qui la déforme (la défaite française). Jean-Pierre Pécau et Fred Duval, les pères de ce concept, nous livrent ici un
des meilleurs scénarii depuis le début. Peut-être parce que, sur tous les tomes prévus (cinq au final), c'est le seul qui s'étire sur deux albums (avec Octobre noir comme suite). Et contrairement aux tomes précédents Les Russes sur la lune et Paris, secteur soviétique, l'intrigue a le temps de se mettre en place. Rien n'est précipité, ni concis. On a donc un certain plaisir à lire le livre. Et on se passionne pour ce couple antagoniste que forme Bonnot et Blondin. Tout les oppose. L'un est anarchiste, voleur et violent, l'autre est républicain, honnête et intègre. Et si le second est là pour surveiller le premier, il va vite devoir lui faire confiance. De plus, les auteurs expriment bien la différence des deux hommes, mais aussi font apparaître que le droit et la raison n'appartiennent pas forcément à celui qu'on croit. Et tout cas, les apparences sont parfois trompeuses.

Le dessin de Florent Calvez est quant à lui agréable, même s'il est un peu sec dans le style. En effet, les personnages, et notamment les visages sont très maigres. Si vous ne connaissez pas Florent Calvez, peut-être avez-vous déjà entendu parler des Aventures de Nelson Lobster (avec Eric Corbeyran) ou encore U29 son premier album. Il nous montre en tout cas tout son talent à retranscrire des univers différents avec réalisme.

Après une telle mise en bouche, on attend le dénouement avec impatience. L'attente ne devrait pas durer trop longtemps, la suite est prévue le 17 novembre 2010 avec Octobre noir.

A découvrir
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Caste des Méta-Barons (La)
Caste des Méta-Barons (La)