8/10Trolls de Troy - Tome19 - Pas de nöl pour le père Grommël

/ Critique - écrit par plienard, le 16/12/2014
Notre verdict : 8/10 - C Arleston et JL Mourier vous souhaitent un joyeux noël

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Le mythe de noël revu et corrigé par Christophe Arleston et Jean-Louis Mourier.

Cette dernière année aura été exceptionnelle pour les fans de la série Trolls de Troy avec la sortie de trois albums en un peu plus d’un an dont ce 19ième tome qui est complètement d’actualité. En effet, les trolls vont fêter Noël à leur manière.


©Soleil édition 2014.

Pour la petite histoire, cet album aurait du être le 18ième, mais les problèmes de main de Jean-Louis Mourier  l’ont retardé. Et plutôt que de l’éditer en plein milieu de l’année – ce qui aurait été pour le moins anachronique – Pröfy Blues (Tome 18) s’est intercalé et a vu le jour en Juin 2014. L’attente n’aura donc pas été trop longue, cette fois-ci, et le bonheur est là et se croque à belles dents, des dents de Troll évidemment.


©Soleil édition 2014.

Waha part cueillir quelques pétaures dans un champ pendant que Pröfy construit leur future maison toute en bois. Elle rencontre dans la prairie, le prince Sharmand dont le pouvoir est d’être insensible à tout dommage physique. Ce dernier, à la vue de cette belle bergère, en devient amoureux et veut en faire sa femme. Il veut la présenter à son père, le fameux père Grommël, qui passe le soir par les cheminées pour apporter les cadeaux aux enfants. Et comme Tyneth et Gnondpöm sont des enfants (de trolls), il n’y a pas de raison qu’ils n’aient pas leurs cadeaux eux non plus.

Christophe Arleston s’attaque au mythe de Noël et ça fait mal. Un père Grommël un poil obèse et surtout alcoolique – un cadeau, une gorgée, hohoho ! – une mère Grommël un poil sadique et sans oublier le volet social de la fabrication des jouets de Noël et vous avez les ingrédients pour un bon album de Trolls. Visiblement Arleston n’aime pas Noël et ça se voit pour notre plus grand plaisir.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse