7/10XIII - Tome 20 - Le jour du Mayflower

/ Critique - écrit par plienard, le 18/11/2011
Notre verdict : 7/10 - XIII Mystery, Jason Mac Lane (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 4 réactions

Le tome 20 de la série XIII et le tome 4 de XIII mystery sortent le même jour, c’est à dire aujourd’hui. Et si ce tome 20 était, tout simplement, un XIII mystery consacré au passé de Jason MacLane. Pour tout dire (enfin presque), cela va même plus loin !...

On retrouve, avec soulagement et bonheur, le nouveau XIII comme un vieil ami que l’on croyait avoir perdu irrémédiablement. Jean Van Hamme et William Vance lançaient à corps et à cri, comme pour mieux nous en persuader, que le tome 19 sonnait la fin de la série. Ils ont, en partie, tenu parole, car le tome 20 est l’œuvre de deux nouveaux auteurs, Yves Sente (au scénario) et Iouri Jigounov (au dessin). Deux auteurs largement reconnus dans le monde de la bande dessinée.
DR.
Le premier a signé un Blake et Mortimer (La machination Voronov, en  2000) comme premier scénario, et a récemment repris Thorgal et créé le Janitor avec François Boucq (le dessinateur du XIII Mystery consacré au colonel Amos et qui paraît en même temps que le T20, tiens, tiens !!). Le second est connu pour le très bon Alpha (série en 11 albums chez le Lombard) traduit en 10 langues et vendu à un million d’exemplaires !

On peut, donc, affirmer que ce sont des poids lourds qui reprennent un best-seller du neuvième art. Fallait-il cela à tout prix ? Sans doute, en tout cas, on ne s’en plaindra pas et les promesses de leur curriculum vitae sont tenues. On retrouve Jason Mac Lane, alias XIII (pour ceux qui ne le saurait pas encore, mais est-ce réellement possible ?), vivant une vie tranquille dans sa ville « natale », Bar Harbor. Le plus célèbre amnésique du monde cherche à retrouver son passé et une occasion lui est donnée avec les recherches d’un certain Docteur Patrick Douglas. Mais ce passé semble trop lourd car certaines personnes craignent que ces souvenirs ne ressurgissent. Et le voilà de nouveau replongé dans un complot qui cherche notamment à lui cacher son passé.


DR.
Le bon vieux complot, les jolies filles fatales et venimeuses, les innocentes victimes, c’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures soupes. L’adage est respecté avec talent. Le trait de Jigounov respecte, à la lettre, celui de Vance – on reconnaît immédiatement tous les personnages – mais avec plus de clarté. Et malgré un sentiment que c’est encore un complot, qu’étonnamment Mac Lane ne se méfie pas de la mort de son ami d’enfance retrouvé depuis quelques heures, on se laisse prendre par le fil de l’action avec une mise en place de l’intrigue et des personnages minutieuse et efficace.

Balançant entre agacement de voir les mêmes ingrédients et la joie de retrouver un héros emblématique, le bonheur gagne la partie sans trop de difficulté. Et c’est reparti pour un tour !

A découvrir
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Joe Bar Team
Joe Bar Team