6.5/10Les Tuniques bleues - Tome 56 - Dent pour dent

/ Critique - écrit par plienard, le 15/10/2012
Notre verdict : 6.5/10 - La force tranquille (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

56 albums, 44 ans d’existence, la série Tuniques bleues continue son petit bonhomme de chemin sans coup férir. On est rentré dans une certaine habitude avec ses codes impératifs – Blutch qui cherche à resquiller, le sergent qui veut le ramener dans le droit chemin du combat, Arabesque qui s’écroule au premier ‘Chargez’ – il n’y a plus vraiment de surprise à attendre et cela fait partie des impondérables.


DR.
Il reste aux auteurs à faire preuve d’imagination pour ne pas se répéter et mettre leurs personnages dans des situations qui leur permettent de s’exprimer le plus librement. Au vu de la couverture, on sent poindre pourtant comme un air de déjà vu avec les thèmes des femmes et du mariage. Les albums Des bleus et des dentelles, Mariage à Fort Bow font, par exemple, bien référence à ces deux thèmes. Ce ne sera cependant, ici, qu’une péripétie dans cette histoire.

Le tout commence par un antépénultième malaise d’Arabesque lors d’une charge. Le machiavélisme du sergent Chesterfield va ensuite faire le reste grâce au chirurgien du camp. Mais s’en prendre au cheval de Blutch est sans doute la dernière chose à faire car la réaction risque d’être terrible. Il va d’ailleurs s’en apercevoir !

Un peu moins énervé et speed que certains albums, celui-ci n’en est pas moins drôle. Le sergent est encore mis dans des situations difficiles mais tout rentrera dans l’ordre, comme si de rien n’était. On notera que le colonel est particulièrement calme dans cet épisode et que le personnage du médecin-chirurgien prend lui beaucoup d’importance. De toute l’histoire des tuniques bleues, c’est presque un album tranquille.


DR.

A découvrir
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta