6/10Sisco - Tome 1 - Ne tirez que sur ordre

/ Critique - écrit par plienard, le 03/03/2010
Notre verdict : 6/10 - Sans états d’âmes (et ric !) (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Quand le pouvoir est menacé par l'affaire Patel, les services spéciaux agissent. Son bras armé se nomme Sisco, qui est aussi beau qu'il est froid. Et attention aux dommages collatéraux !

Un proverbe dit, « quand on ne sait pas tout, on ne sait rien ». Il semble que cette phrase sied admirablement au monde politique et en particulier aux entrailles du pouvoir symbolisé par l'Elysée. Le scénariste Benec, à partir d'un fait divers véridique, le suicide de M. François de Grossouvre dans les bureaux élyséens, nous concocte une histoire imaginée : le meurtre, à l'Elysée, d'un proche du président par un membre des services spéciaux, Sisco-Castiglioni.


Dans le cadre de la mystérieuse affaire « Patel », M. Saint-Servan, conseiller du président doit témoigner devant un juge. En même temps, il a accepté de faire une interview avec une journaliste. Les conséquences de ses révélations pourraient être dramatiques pour le président. On fait donc appel à Sisco, afin qu'il mette un terme à cette affaire. Et tous les moyens semblent autorisés !

Malheureusement (pour Sisco), un laveur de vitre a tout vu, et surtout, a tout filmé à l'aide de son téléphone portable. Evidemment, une chasse à l'homme va s'organiser. L'organisation des services spéciaux se mettant en branle, le laveur n'a semble-t-il plus que quelques heures à vivre ! Ecoutes téléphoniques, mises en scènes pour dissimuler la vérité, tout l'arsenal est mis en place et crédibilise l'histoire. Ajoutez à cela, le dessin de Thomas Legrain d'une grande qualité dans le réalisme et la précision (les dessins des rues parisiennes ressemblent à des cartes postales), et vous obtenez ce qui fait la qualité de la collection « troisième vague » chez Le Lombard. Des histoires réalistes, du type plutôt thriller (policier, financier, politique ...) comme IRS ou son avatar All watcher, Niklos Koda, ...

La différence avec les autres séries, c'est dans le héros, si tant est qu'on puisse le dénommer de cette manière. Ce n'est pas un héros classique auquel on voudrait s'identifier. C'est plutôt un mec froid, macho, sans états d'âmes et que rien ne semble déstabiliser.
C'est un professionnel ! Et c'est un peu cela le problème. Comment s'identifier à un meurtrier ? On n'est pourtant pas totalement horrifié par le personnage. Est-ce son côté belle gueule ou bien l'antipathie qu'il entretient avec son collègue qui semble être une belle ordu .. ? C'est un agent spécial, qui suit les ordres et fait son boulot sans sourciller, pour la raison d'état. Il est capable d'aller se taper la secrétaire du président (bien foutue, il ne s'ennuie pas le président !) dans les toilettes de l'Elysée alors qu'il vient de tuer un homme et que les éléments s'accumulent contre lui.

On a donc une série d'espionnage, dont on attend la suite pour savoir comment Sisco va se sortir de cette situation. Mais tout le challenge des auteurs va être de nous faire apprécier ce personnage.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Sambre
Sambre