Les récompenses du 38ème festival d'Angoulême

/ Article - écrit par plienard, le 31/01/2011

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Angoulême est terminé. Il est maintenant temps de connaître les lauréats.Et en premier, le futur président Art Spiegelman.

Le 38ème festival international de la bande dessinée (FIBD) 2011 vient de se terminer après quatre jours intenses et hétéroclites où les expositions Baru (président cette année),
DR.
Le monde de Troy ou Snoopy et les Peanuts se côtoient. Et comme il est de coutume, le dimanche est celui des récompenses.

Tout d’abord, le grand prix du festival, celui qui nomme le président de l’année prochaine est attribué à Art Spiegelman. Celui dont le nom est évoqué depuis près de vingt ans pour ce prix, se voit donc récompenser pour son œuvre. Cet auteur (marié à une Française) est notamment l’auteur de Maus, saga animalière et autobiographique (histoire de son père) sur la Shoah. Cette œuvre sera aussi récompensée par un prix Pulitzer, seule BD à l’obtenir.

Ci-dessous, la liste des autres prix :

- Le prix du meilleur album : Cinq mille kilomètres par seconde de Manuele Fior (éditions Atrabile)

- Le prix du public : Le bleu est une couleur chaude de Julie Maroh (éditions Glénat)

- Le prix spécial du jury : Asterios polyp de David Mazzucchelli (éditions Casterman)

- Le prix de la série : Il était une fois en France de Fabien Nury et Sylvain Vallée (éditions Glénat)

- Le prix intergénérations : Pluto de Naoki Urasawa (éditions Kana)

- Le prix regard sur le monde : Gaza 1956 – En marge de l’histoire de Joe Sacco (éditions Futuropolis)

- Le prix de l’audace : Les noceurs de Brecht Evens (éditions Actes Sud BD)

- Le prix révélation : La parenthèse d’Elodie Durand (éditions Delcourt) et Trop n’est pas assez par Ulli Lust (éditions ca et là)

- Le prix du patrimoine : Bab-el-mandeb de Attilio Micheluzzi (éditions Mosquito)

- Le prix jeunesse : Les chronokids, T3 de Zep, Stan et Vince (éditions Glénat)

Félicitons donc tous ces lauréats, et notons que vous avez pu retrouver chroniqué, sur KRINEIN.COM, trois albums récompensés et que la majorité des éditeurs est représentée dans notre ligne éditoriale. On se vante un peu, mais c’est néanmoins un fait.

A découvrir
Sambre
Sambre
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
Joe Bar Team
Joe Bar Team