Festival d'Angoulême 2011 - Mode d'emploi

/ Actualité - écrit par plienard, le 24/01/2011

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Vous voulez vous rendre à votre premier festival d'Angoulême, et vous vous demandez comment cela va se passer. Ne vous inquiétez plus, KRINEIN.COM est là pour vous aider.

Du 27 au 30 janvier 2011 se déroule le 38ème festival international de la bande dessinée. C’est l’occasion de découvrir que le 9ème art ne se cantonne pas à la ligne claire, aux comics ou aux mangas. Et que le festival n’est pas qu’une machine à dédicaces. Ce serait trop réducteur. Pour rappel, cette année le président du festival est Baru, et sa patte va être très rock ‘n roll !


Baru
Tout d’abord, voici quelques chiffres. Le festival, c’est 215 exposants, 7000 professionnels, 1000 journalistes (dont un de Krinein !) français et internationaux, 1580 auteurs, 36 expositions et 72 spectacles et projections. Le nombre de visiteurs attendus est de 300 000. Alors, pour ceux que tous ces chiffres n’effrayent pas et qui sont toujours tentés par une première à Angoulême, voici quelques conseils :

1/ Si vous n’avez pas réservé depuis 6 mois votre chambre d’hôtel, c’est mort ! A moins de coucher dans la gare ou sous un pont (la Charente passe à Angoulême), il va falloir faire le festival sur une journée. Bon courage !

2/ Que vous soyez là une journée ou au maximum quatre jours, le mieux est d’organiser votre séjour. Partir à l’aventure, c’est sympa, c’est jeune et c’est fun. Mais cela risque de vous faire rater des choses intéressantes (une conférence d’Arleston ou de JP Dionnet par exemple, un atelier avec Xavier Dorison…). Le choix est tellement vaste qu’il vaut mieux privilégier ce que l’on aime (surtout si votre séjour est court !).

3/
DR.
La dédicace : vous pouvez penser que d’aller à Angoulême et ne pas essayer d’avoir une dédicace, c’est un peu inutile. Je ne suis pas d’accord ; tout d’abord parce que les stars sont inaccessibles, si vous n’êtes pas préparés à jouer des coudes. Entre la distribution de numéros et le tirage au sort pour savoir qui des 2 vont être les gagnants, ce n’est pas la joie. La pratique est essentiellement pour les grandes stars. Pour les autres, 1 heure d’attente est au minimum à prévoir. De plus, chaque auteur passe la journée à dédicacer au maximum pendant 2 à 3 heures. Ensuite, il y a bien d’autres festivals, plus petits, plus conviviaux pour rencontrer vos auteurs préférés.

En tout cas moi, ce que je compte faire, ce sont les expositions à l’église Saint Martial sur la série La Bible, Le monde de Troy à l’hôtel de ville, Snoopy, Puceron et Baru, un ou plusieurs spectacles de dessin, au moins une conférence (JP Dionnet tient la corde) et pourquoi pas quelques spectacles comme celui de Geluck ou celui tiré de la série De capes et de crocs.

Alors, peut-être, à bientôt à Angoulême !

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Sambre
Sambre
Joe Bar Team
Joe Bar Team