8/10Le Lombard : La jeunesse de Thorgal T3

/ Critique - écrit par plienard, le 22/04/2015
Notre verdict : 8/10 - La fin se rapproche du début

Temps de lecture estimé de l'article : 1 minute(s) - laisser un commentaire

Troisième volet de la jeunesse du héros nordique.

Comment Thorgal va se retrouver attaché dans le premier tome de la série éponyme ? C’est le but final de ce spin-of, nous dévoiler comment le célèbre héros nordique va en arriver là.

Yann et Roman Surzhenko signent leur troisième tome pour ce qui est sans doute le spin-off le plus intéressant des trois (avec Louve et Kriss de Valnor). Dans cet album, Aaricia est promise aux plus beaux partis vikings. Son père, Gandalf le fou, compte bien la donner pour femme lors des festivités du Sumarblôt. Il veut en tirer le meilleur pour lui, plutôt que pour sa fille. Mais c’était sans compter sur la venue d’une mystérieuse vierge au bouclier, une skjaldmö. Trop jeune, Thorgal va-t-il devoir renoncer à la femme qu’il aime ? On sait bien que non. Mais on ne sait pas encore comment.

Dans cet album, il y ait surtout question de la perfidie de Gandalf, de son avarice et de son hypocrisie. Elle va apparaître au grand jour, dans un album très enlevé et remarquable, où les retournements de situation sont nombreuses.

Le jeunesse de Thorgal n’a rien à envier à sa période adulte. Une bonne manière de découvrir un héros, la série mère ou de l’enrichir, c’est selon.


©Le Lombard édition 2015.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse