8/10Delcourt : Sillage, tome 17

/ Critique - écrit par plienard, le 10/10/2014
Notre verdict : 8/10 - Et la tendresse bordel !

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Nävis retrouve le père de son fils dans une mission qui foire de tous les côtés.

C’est toujours avec une certaine impatience que l’on attend les nouvelles aventures de Nävis, l’espionne intergalactique la plus jolie et efficace qui soit. Et c’est d’autant plus vrai depuis qu’on a découvert - avec elle, soit dit en passant – qu’elle avait eu un fils et que c’est son meilleur ennemi, Atsukau, qui l’avait élevé. Les rapports mère-fils sont donc particulièrement tendus.


DR.

Et dans ce nouveau tome, le 17ème, Nävis va avoir l’occasion de retrouver le père de son fils, Clément Vildieu. Elle accepte, en effet, une nouvelle mission de la constituante qui lui demande de voler un étrange objet sur la planète TRI-JJ 768. Une fois sur place, rien ne se passe comme prévu et elle va trouver de l’aide en la personne d’un jeune homme, le neveu de Clément.

Pour une fois, les auteurs Jean-David Morvan et Philippe Buchet reviennent sur une planète qu’ils ont déjà visitée (tome 3 – Engrenages). La situation a changé avec une guerre civile qui s’est déclenchée et contrecarre les plans de Nävis. Si le but de la mission est de faire de Nävis une voleuse dans un musée, cela sert surtout de prétexte à provoquer une réunion de famille inattendue. Les gros points attendus sont les retrouvailles entre Clément et l’héroïne, mais aussi et surtout la première rencontre de Clément avec son fils. Pour être honnête, cela fait un peu flop. Les obligations de chacun obligent les personnages à mettre leurs sentiments de côté. Il ne faut donc pas s’attendre à de grandes envolées sentimentales. Mais pour l’heure, on se régale à retrouver une héroïne soumise à un défi peut-être trop grand pour elle pour une fois, celui de devenir une mère et essayer de construire un semblant de famille.


DR.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse