6.5/10Zodiaque - Tome 1 - Le Défi du Bélier

/ Critique - écrit par plienard, le 07/03/2012
Notre verdict : 6.5/10 - Le bélier qui fonce tête baissée (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Venez découvrir une nouvelle rubrique dans KRINEIN, l’Horoscope ! Nous avons pour cela sélectionné les meilleurs parmi les meilleurs : Guy Delcourt pour les idées, Corbeyran pour l’écriture et Sébastien Goethals pour l’illustration. C’est donc avec enthousiasme que nous commençons avec le premier signe : le bélier !

 


DR.
Amour
: vos rapports avec votre amie semble se ternir. Votre travail vous cause quelques soucis et cela se ressent dans votre relation. Il va falloir apprendre à ne pas mélanger les deux même si cela reste compliqué.

Travail : les ennuis s’accumulent. Non seulement, vous n’arrivez pas à résoudre les énigmes et les problèmes mais en plus vous êtes soupçonnés d’en être responsable. Une tension certaine s’installe qui pourrait déborder sur votre vie sentimentale. Prenez garde !

Argent : le succès ne reviendra qu’en vous acceptant vous-même. Rien ne sert de refuser sa réelle nature.

 

La nouvelle série, en 13 volumes, de chez Delcourt, se nomme Zodiaque. Signée Corbeyran (sur une idée originale de Guy Delcourt), chaque album aura un dessinateur différent. C’est Sébastien Goethals qui s’occupe d’ouvrir le bal du Zodiaque avec son trait réaliste et son attrait pour les ombres avec cette histoire de serial-killer nommé le bélier. L’inspecteur Aries est sur l’enquête et n’avance pas d’un pouce, malgré l’aide d’une voyante. Jusqu’au moment où c’est lui qui vient à être soupçonné.


DR.
Maîtrisant très bien son scénario, Corbeyran nous emmène là où il veut avec la complicité de Sébastien Goethals. Ils mettent en place la première pierre d’un édifice de 13 tomes ayant chacun leur propre histoire. Mais au-delà de traiter un signe du zodiaque différent, il y a un lien supplémentaire entre les livres qui renforcent leur attraction.

J’ai rapidement été emballé par cette histoire classique de serial-killer. Pourtant je ne mettrais qu’une note moyenne (un peu sévère) pour un point. Pages 6 et 7, on a le droit à deux superbes plans sur le décolleté de la voyante. N’y voyait pas, de ma part, la volonté de marquer mon soutien à la cause féministe, mais plutôt un léger coup de gueule sur la différence entre les deux cases. C’est impossible de ne pas le voir (encore moins après m’avoir lu !, mais je vous laisse le découvrir par vous-même) et cela vous turlupine durant tout l’album au point de vous mettre à chercher d’autres erreurs, gâchant ainsi le plaisir de l’histoire.

Vous pouvez donc me remercier, car je vous signale ce qui doit être la seule erreur et vous pourrez, ainsi, apprécier plus largement l’album. Et vous trouverez donc que j’ai été bien sévère.


DR.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
V pour Vendetta
V pour Vendetta