7/10XIII Mystery - Tome 3 - Little Jones

/ Critique - écrit par plienard, le 05/11/2010
Notre verdict : 7/10 - La vérité sur Jones (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 2 réactions

Le troisième album de XIII Mystery est scénarisé par Yann et dessiné par Eric Heninot. Suivant rigoureusement les recettes qui ont fait le succès de XIII, ils nous offrent un album impeccable nous dévoilant la vraie importance de Jones.

La jeune Jones surprend son frère Marcus en train de tagger les murs avec des insultes sur les flics. Le problème se corse quand une patrouille de police les surprend. Une course-poursuite s'engage. Les deux jeunes afro-américains tombent alors sur un soldat, médaillé et héros de la guerre du Viêt-Nam, le major James Elroy Wittaker. A partir de ce moment, Jones ne va plus le quitter.


Troisième album de la série XIII Mystery, spin-off de XIII, on découvre l'histoire du major Jones après celle de la mangouste et de Irina. C'est la première parmi les héros positifs de la série XIII à être traitée. Et si l'attente a été longue pour tous les fans de la série au chiffre porte-bonheur, le résultat est mi-figue mi-raisin. Car si les deux premiers opus traitaient de deux personnages psychologiquement riches (et peut-être plus facile), assassins en puissance, ils en avaient fait leur personnage principal. Concernant Jones, la chose est moins aisée. C'est un  personnage intègre qui a eu une enfance dans un ghetto de Chicago. Mais cet album ne relate que très peu la vie de Jones et finalement n'en fait pas son personnage principal. Elle ne sera qu'un témoin de l'histoire qui se joue et il n'y aura de l'intérêt à la voir que pour connaître son vrai nom (dévoilé à la fin).

Si on est un peu déçu par l'importance donnée à Jones, on ne l'est pas, par contre, pour l'histoire en elle-même. Au travers de la relation du major Wittaker, noir et héros de la nation, et Sharon, wasp et mariée au producteur Norman Boltanski, on effleure l'histoire du mouvement des droits civiques dans les années 60 en Amérique. Et si les auteurs se sont amusés à modifier l'histoire avec le pasteur Martin Calvin X, mélange de Martin Luther King et de
Malcom X afin surement de ne pas vouloir paraître comme un témoignage exact de la réalité historique et revenir à une des caractéristiques de la série mère : raconter des faits réels avec des personnages fictifs. Souvenons-nous du meurtre du président Sheridan rappelant celui du président J.F.K. On prendra aussi du plaisir à identifier les nombreux personnages que l'on va retrouver dans la série XIII : Jammes Elroy Wittaker, la mangouste, le colonel Carrington, Frank Giordino, et j'en oublie peut-être. On sourira aussi en voyant le cinéaste Norman Boltanski, faisant des fêtes avec des mineures et auteur notamment du Pal des vampires. Si l'allusion à Roman Polanski est évidente, l'histoire qui tourne autour est imaginée et surtout a été écrite avant ses fameux problèmes. Quand la fiction rejoint la réalité !

Si ce troisième opus est un bon album reprenant certains codes de la série XIII, on voit mal l'importance de Jones dans le récit. Ce qui est un peu le cas dans la série mère. Elle n'a jamais vraiment eu un rôle primordial. Elle n'aura été qu'une faire-valoir féminin pour XIII, ainsi qu'un des rares personnages féminins positifs. Il est donc évident qu'elle n'ait pas ici plus d'importance. Finalement, c'est un personnage creux. A quoi a-t-elle servie ?
A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)