Comicschool #6 : les mariages des héros

/ Article - écrit par riffhifi, le 26/09/2008

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 3 réactions

Une question taraude les amoureux de toutes les cultures : combien de temps faut-il attendre avant de se décider à sauter le pas, à convoler en justes noces ? Aux USA, les comics donnent le ton, et enseignent à bien réfléchir avant de s'engager. Le pionnier des super-héros, Superman himself, a rencontré Lois Lane dès sa première aventure en juin 1938. Après avoir bien flirté avec elle, il finit par l'épouser en octobre 1996. Cinquante-huit ans et quatre mois avant de se passer
la bague au doigt. Au moins, ils étaient sûrs de leur coup.

La nouvelle génération est plus impulsive : allons voir chez Marvel, dont les personnages sont nés dans les années 60. Peter Parker, qui est introduit au public dès 1962 en tant que Spider-man, rencontre la rousse Mary Jane Watson en 1965. Il ne saute pas dessus pour autant, et préfère aller tâter de la brune (Betty Brant) et de la blonde (Gwen Stacy), avant de se décider à sortir avec MJ. Ils se marient finalement en 1987, 22 ans après leur première rencontre ; magie de la
DR.
bande dessinée, ils se considèrent encore comme "presque trop jeunes" pour se marier... Bruce Banner, de son côté, est déjà ennamouré de Betty Ross en 1962, lorsqu'il se prend ses rayons gamma dans le pif et devient Hulk. Il attend de régler ce problème physiologique ennuyeux pour pouvoir épouser sa promise, ce qu'il se décide à faire en 1986, après une première cérémonie ratée quelques années plus tôt (il était devenu vert, sans doute à cause des petits fours au saumon pas frais).

Toujours chez Marvel, on remarque que la promiscuité au sein d'une équipe n'accélère pas pour autant les mariages : la Jean Grey des X-men, apparue dès le premier numéro en septembre 1963, aurait pu dire "oui" bien vite à Scott Summers, le Cyclope du groupe. Mais non, il fallait que Madame aille fricoter avec Angel, avec Wolverine, puis qu'elle se transforme en Dark Phoenix et qu'elle MEURE ! Dépité, Scott est allé se marier avec un sosie (ne jugez pas, vous auriez fait pareil) appelé Madelyne, qui s'est avéré une sorte de machin diabolique... Heureusement, Jean a trouvé le moyen de revenir d'entre les morts (en fait elle n'était pas vraiment morte, mais c'est compliqué), et finit par épouser Scotty en mars 1994. Trente ans de badinage, la durée idéale. Curieusement, le couple vedette des 4 Fantastiques, que l'on imaginait être le plus sage de l'histoire des comics, est en fait le plus pressé de passer à la nuit de noces : présentés au public en 1961, Red Richards et Sue Storm (certes déjà fiancés à l'époque) se marient dès 1966 en invitant tous leurs potes super-héros. A peine cinq ans. Tss tss.

Finalement, considérons le choix de Daredevil, qui n'est peut-être pas aussi aveugle que l'amour lui-même : Matt Murdock s'est fait une spécialité des relations impossibles, condamnées dès le début par la nature de ses partenaires. Sa secrétaire Karen Page sombre progressivement dans l'héroïne et la pornographie avant d'être tuée par Bullseye ; Elektra Natchios est une meurtrière insaisissable, qui se fait tuer par Bullseye (il faut qu'il arrête, lui) puis ressuscite (mais n'est définitivement pas du genre à se marier) ; la Veuve Noire est une espionne russe, clairement pas épousable par un bon Américain ; Heather Glenn verse dans l'alcoolisme et se suicide ; Typhoid Mary est un assassin au service du Caïd... Pourtant, au début des années 2000, Matt épouse Milla Donovan... qui le quitte rapidement. Il y a des gens qui ne sont pas faits pour le mariage.

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Joe Bar Team
Joe Bar Team