Soleil : Androïdes T1, Mjollnir T3

/ Critique - écrit par plienard, le 18/07/2016

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Une série qui commence, une autre qui termine. C'est la vie dans la bande dessinée !

Androïdes – Tome 1 : Résurrection – note : 7/10

Une nouvelle série, prévue en 4 tomes, voit le jour aux éditions Soleil, dans sa collection Anticipation. Androïdes, comme son titre le laisse entendre, traitera de ces robots du futur dans 4 histoires indépendantes. Pour ce premier tome c’est l’inépuisable Jean-Luc Istin (créateur des séries concept Elfes, Maîtres inquisiteurs, Le Sang du dragon, Alice Matheson ...) qui nous offre un récit qui semble traditionnel dans son début : un complot de grande envergure mis en péril par une enquête dirigée par une policière intègre. Dans le même temps, une femme découvre qu’elle est enceinte alors que l’espèce humaine est stérile depuis plus de 5 siècles. Une espèce humaine qui ne doit sa survie que grâce à une pilule bleue garantissant la vie éternelle. Deux récits qui se recoupent pour une fin très originale dans son dénouement.


©Soleil édition 2016.

Au dessin, l’espagnol Jésus Hervas, ne se fait pas prier (désolé je n’ai pas pu m’empêcher ce jeu de mot) pour nous en mettre un peu plein la vue. Des découpages inhabituels mais toujours lisibles, et des dessins d’une grande richesse.

Il y a dans ce premier album un petit côté Carmen Mc Callum qui n’est pas déplaisant et le fait que l’héroïne soit brune avec un caractère de chien n’y est pas étranger.  Une série à suivre.

 

 

Mjöllnir – Tome 3 : Un monde sans Dieux – note : 8.5/10

Mjöllnir est de retour ! Je pensais la saga terminée après le tome 2 mais le duo Péru/Goux reprend du service. Goux a gardé la main pour dessiner les nains avec Redwyn de la Forge tandis que Péru garde la forme en poursuivant la saga Zombie. Les deux hommes décident de continuer les aventures de Thor en signant ici un troisième tome détonant. On sent tout de suite que nous ne sommes pas dans la suite facile où l'on continue pour continuer et surfer sur la vague de l'engouement populaire. Thor vivait en paix et Péru explose ce postulat avec le retour des géants et avec un Thor qui est las de voir les gens se prosterner devant lui pour tout et n'importe quoi. Le nain n'a pas changé malgré son statut divin et il faudra une bonne dose de discernement pour vaincre les géants et aller au delà des apparences.


©Soleil édition 2016.

Rondement mené et efficace dans ses rebondissements, ce tome se dévore de bout en bout. On regrette même qu'il se termine si vite. Goux est toujours aussi plaisant à lire même si les détails ne sont pas toujours précis dans cet album. L'auteur se rattrape avec des scènes d'actions enlevées et un sens de la mise en scène qui fait mouche. Un album à lire !


Les couvertures des 2 albums - ©Soleil édition 2016.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse