6.5/10Carthago - Tome 5 - La cité de Platon

/ Critique - écrit par plienard, le 17/08/2016
Notre verdict : 6.5/10 - Atlantide !

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Plongée dans une fin de cycle pour la série Carthago qui sort, aujourd'hui, 17 août 2016 !

Fin du second cycle avec ce cinquième album de la série Carthago aux humanoïdes associés où la santé de la petite Lou va presque occulter le reste. En effet, au grand dam des docteurs et malgré les moyens financiers de Feiersinger, l’état de santé de Lou ne s’arrange pas. Malgré quelques moments de répits, elle reste sujette à des pertes de connaissance qui la plonge dans des semi-comas ce qui ne laisse pas présager beaucoup d’espoir. Mais l’aventurier Donovan a plus d’une carte dans son jeu.


©Humanoïdes associés édition 2016.

C’est un fascinant tome 5 que Christophe Bec nous propose ici avec une part de science-fiction de plus en plus importante. Un virage a été pris et cet album prépare un nouveau cycle qui s’annonce prometteur pour les fans du genre. D’ailleurs les événements qui le constituent ne sont pas sans nous rappeler la série du même scénariste, Prométhée et sa série de catastrophes. Elles restent cependant secondaires ici et l’ambiance est beaucoup moins anxiogène, même si une certaine tension, voire excitation, étreint le lecteur au fur et à mesure de l’histoire.

Fin de cycle et dernier album pour le dessinateur d’origine serbe, Milan Jovanovic qui déçoit un peu sur cet album avec des personnages pas toujours très assurés. On le sent d’ailleurs beaucoup plus à l’aise sur les monstres animaliers qui parsème l’album et nous gratifie de quelques bons moments de lectures, version BD des dents de la mer. Son successeur sur le prochain cycle sera Ennio Bufi (Noël au paradis aux éditions Bamboo).


La couverture de l'album - ©Humanoïdes associés édition 2016.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse