Dupuis : Morgue pleine, Ténébreuse T1

/ Critique - écrit par plienard, le 21/12/2021

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Tags : [phpBB Debug] PHP Warning: in file /var/www/krineinfr/article.php on line 334: Invalid argument supplied for foreach()
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /var/www/krineinfr/article.php on line 341: Invalid argument supplied for foreach()

Des parfaits cadeaux de noël pour des styles différents

Ténébreuse -Tome 1/2 - note : 8.5/10

Hubert était un auteur qui aimait raconté des histoires de princes et de princesses, avec des êtres magiques. Beauté, Les Ogres-Dieux, Peau d'homme sont parmi ses albums les plus marquants. Disparu en février 2020, il reste cependant bien présent dans nos esprits avec ses derniers albums. Ici, les éditions Dupuis, et la collection Aire Libre, nous font découvrir son dernier conte avec le dessinateur du Grand mort, Vincent Mallié.


© Dupuis 2021.

 

Arzhur est un chevalier déchu. Méprisé de tous, il a l'espoir de retrouver son honneur lorsque trois vieilles femmes viennent lui proposer une mission : libérer une princesse retenue dans un château en ruines par des monstres. Argent et gloire doivent être au rendez-vous. Mais la réalité va être quelque peu différente.

L'émancipation, la rédemption, les maux des deux personnages principaux que tout oppose vont les rapprocher. Si la princesse doit supporter l'héritage de sa mère, le chevalier veut réparer ses erreurs. Mais quelles sont-elles ? Le trait de Vincent Mallié vient magnifier cette histoire qui garde encore secret les maux du chevalier, contrairement à ceux de la princesse. Un déséquilibre qui sera peut-être réparé dans le second tome à paraitre, mais qui ne porte pas atteinte à la qualité de cet album.

 

Morgue pleine - note : 8/10

Un privé désabusé, une fille bien roulée qui vient lui demander de l'aide, on croit être dans un polar banal avec les codes habituels. Mais ce sera une belle surprise : avec les ingrédients récurrents du polar, JP Manchette offre de l'humour avec Eugène Tarpon, ancien gendarme devenu détective privé après une bavure, qui décide de renoncer à ce métier et de retourner chez sa mère. Et quand Memphis Charles débarque chez lui, sa première réaction est de la foutre dehors. Mais pris de remords, il va quand même vérifier ce qu'elle raconte. Et le voilà embarqué dans une affaire où il va devoir sauver sa peau.


© Dupuis 2021.

 

Max Cabanes et Doug Headline poursuivent leur adaptation de l'oeuvre de Jean-Patrick Manchette après Fatale, La princesse de sang et Nada. Toujours aussi respectueux, on prend plaisir à lire cet album avec ce anti-héros au grand coeur semblant subir les événements sans trop comprendre ce qu'il se passe. L'humour y est bien présent entre les dialogues et les situations. Ça respire bien le polar des années 70.

Un beau cadeau pour Noël.

 


Les couvertures des 2 albums - © Dupuis 2021.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse