8/10Beauté - Tome 3 - Simples mortels

/ Critique - écrit par plienard, le 22/07/2013
Notre verdict : 8/10 - Ça finit en beauté (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Si je vous dis que le troisième album de la série est de toute Beauté, vous me croyez ?

Toute histoire a une fin et celle de Beauté se termine ici avec ce tome 3. Hubert et Kerascoët clôturent un conte qu’ils ont maîtrisé d’une main de maître.


DR.

La reine Beauté s’est enfuie avec sa fille pour échapper au roi-sanglier. Sa beauté, héritée d’un cadeau (empoisonné) de la fée Mab, rend fou tout homme qui la regarde et jalouse toute femme. En espérant trouver le bonheur avec ce don – elle était raillée par tous à cause de sa laideur et de son odeur issue de son métier d’écailleuse de poissons – elle n’a trouvé que malheur et peur. Mais elle va enfin s’en rendre compte et va réagir autant qu’elle peut pour non plus provoquer la guerre, mais rendre la justice et la paix.

Notre Morue/Beauté a bien changé depuis le début. À l’origine, elle était une reine inconséquente et superflue, mais la succession des malheurs va l’assagir. En effet, elle doit subir les pires épreuves et outrages.

Les dessins de Kerascoët donnent aussi une image ancienne avec son style graphique rappelant par moment les tapisseries du moyen-âge. Le trait est simple, mais pas simpliste. En effet, il y a quelque fois peu de détails, mais tout s’exprime clairement. Le découpage en gaufrier renforçant l’idée d’un conte à l’ancienne.

Une très bonne trilogie qui rappelle les contes de notre enfance avec sa part de philosophie à la fin. Finalement, la série est in-conte-éstable !


DR.

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6