8/10Jérôme K Jérôme Bloche – Tome 25 - Aaïna

/ Critique - écrit par plienard, le 01/03/2016
Notre verdict : 8/10 - C'est un K ce Bloche !

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Et c’est une nouvelle aventure pour le détective privé le plus sympathique de la bande dessinée. Dodier, auteur complet sur la série depuis l’album n°4, reste fidèle à son personnage avec une enquête qui démarre dans son quartier.


©Dupuis édition 2016.

Une jeune femme s’échappe d’un gros 4x4 et vient se réfugier dans l’épicerie de Burhan Seif el Din. Un colosse de type africain se met à sa poursuite, moleste l’épicier et la pourchasse jusqu’à l’église d’Arthur. Quelques heures plus tard, Jérôme est réveillé par un coup de fil. Son ami prêtre s’est fait agressé et Aïna, le jeune femme, embarquée par deux hommes dans le 4x4.

Une enquête palpitante pour Jérôme K Jérôme Bloche, menée tambour battant et qui l’emmène sur l’abus de pouvoir que confère les immunités diplomatiques, l’esclavagisme moderne et d’autres sujets qu’il convient de ne pas dévoiler ici.

Jérôme K Jérôme Bloche, c’est le Nestor Burma de la population. On n’est pas dans les enquêtes compliquées qui nous emmènent dans les hautes sphères de la société ou les malversations à grande échelle. On est au niveau des hommes, des enquêtes à taille humaine qui confère aux personnages toute leur sympathie. Et on a ici, peut-être, un des meilleurs albums de la série ou les personnages secondaires sont très bien exploités.


La couverture de l'album - ©Dupuis édition 2016.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse