8/10Bloche - Tome 22 - Mathias

/ Critique - écrit par plienard, le 18/02/2011
Notre verdict : 8/10 - K de kamikaze (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

L’évasion de l’ex-ennemi public numéro 1 fait les gros titres des journaux. Et bien malgré lui, Jérôme va être mêlé à cette histoire. On est un aventurier ou ne l’est pas !

Mathias, l’ex-ennemi public n°1 vient de s’échapper de prison avec l’aide de son fils Louis-Antoine. Madame Zelda, la concierge de Jérôme K. Jérôme Bloche, tente de contacter son amie Mireille, mais personne ne répond. Jérôme se rend alors chez cette amie afin de voir si tout se passe bien. Démarre alors une bien étrange aventure pour notre détective, entre GIGN et malfrats.

Mais qu’a-t-il pris aux éditions Dupuis ? Qu’est-ce que c’est que cette couverture colorée orange ? Les collectionneurs vont halluciner. Depuis que la collection existe, il n’a jamais été question d’une telle couverture. On avait toujours une pointe de gris qui faisait l’identité de la série. On avait ainsi une superbe collection dans les mêmes tons. Et là, patatras ! Et je ne vous parle même pas du dos de l’album qui n’est pas raccord avec les autres ! Il ne manquerait plus que l’histoire soit nulle !


La vie trépidante d'un détective privé.
Heureusement, l’auteur Alain Dodier est en grande forme. On retrouve notre sympathique détective privé qui s’embarque dans de drôles d’histoires (de plus en plus sérieuses, soit dit en passant) alors qu’il veut juste rendre service. Ici, il va se faire arrêter par le GIGN, enlever par des malfrats, conduire une voiture alors qu’il n’a pas le permis et j’en passe. Sa simplicité, son innocence (heureusement pour un détective !), sa maladresse font de lui un héros qu’on apprécie. C’est un détective de proximité. Il n’a jamais de missions très compliquées, il ne s’attaque pas à des complots internationaux. Il règle juste les problèmes des gens et à la suite de quiproquo, il est souvent embarqué dans des histoires pas forcément extraordinaires, mais en tout cas inhabituelles et toujours malgré lui.

Ici, tous les ingrédients pour un bon Bloche sont présents : un fait divers anodin, des quiproquos, Mme Zelda, un service à rendre, Cerise sa petite amie, le solex. Le grand talent d’Alain Dodier est de nous faire des histoires simples et efficaces, sans esbroufes, avec de nombreux détails dans les cases, comme les journaux qui apportent des informations supplémentaires aux lecteurs. Il  a aussi le talent de nous faire s’identifier au héros.
Il ressemble à quelqu'un, mais à qui ?
Ainsi, comme Jérôme, on ne comprend pas pourquoi le GIGN l’attaque, et pourquoi tout le monde lui en veut et semble le connaître. Mais on aura les explications au fil de l’album. Car tout est maîtrisé. Ainsi, quand vous ouvrez l’album, vous voyez un jeune homme, lunette ronde et cheveux en broussailles, on se dit « Tient, il ressemble fort à Jérôme, l’auteur aurait pu être plus imaginatif ». Et détrompez-vous. Tout cela est voulu et a un sens que vous comprendrez en lisant le livre.

Au final, on a encore une bonne histoire de Jérôme K. Jérôme Bloche. Et si la couverture et le dos de l’album dénotent par rapport au reste de la série, cela est quand même beau. Sinon, on n’aurait rien pu dire de négatif. On regrettera juste la typographie utilisée pour écrire Jérôme K. Jérôme Bloche qui ne correspond pas à la simplicité  de l’œuvre.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)