8/107 survivants

/ Critique - écrit par plienard, le 30/05/2011
Notre verdict : 8/10 - Et combien de morts-vivants ? (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

7 personnes se retrouvent coincées dans un tunnel au milieu des Alpes. Cela est angoissant  quand on voit que le lieu est infesté de ... zombies. Luca Blengino, Denys et Delf, habitués des séries Delcourt (Le casse) signent ici un horrible thriller. Après ça, vous ne prendrez plus un tunnel de votre vie.

Une route au milieu de nulle-part, de la neige au point de ne plus voir où on roule et heureusement un tunnel se présente devant la voiture de Victor, Angela et Ric. Ils vont enfin savoir où ils sont. Quelques instants plus tard, c’est thomas Blanco, un dealer, et sa copine junky, Aria Hillman, qui tentent de s’échapper après avoir fait un carnage dans une station service. Le tunnel s’ouvre à eux. Derrière eux, Martin, un flic collant qui cherche à arrêter Thomas depuis un moment et l’occasion est ici trop belle. Thélonius est, lui, le septième personnage. Il est en panne dans le tunnel. Heureusement Victor, son frère et sa femme vont s’arrêter pour l’aider, après être passé deux fois devant lui sans avoir fait demi-tour !?


DR.
La série « 7 » entame sa seconde saison. Après 7 psychopathes, voleurs, pirates, missionnaires, guerrières, yakusas et prisonniers, on démarre fort avec 7 survivants. Le scénariste italien, Luca Blengino (Flamingo et Gaijin chez Delcourt) signe ici une superbe histoire entre thriller et horreur. Car la couverture (sobre) ne cache pas ce qu’il va se passer et de quel type d’histoire il s’agit. Ou en tout cas ce que le lecteur va lire, une histoire avec des morts-vivants ! Sept survivants vont donc affronter des zombies. Monsieur Blengino et les éditions Delcourt ne tenteraient-ils pas de surfer sur la vague du succès de Walking Dead ? Sans doute. Mais ce serait honteux si cela était mal fait et un peu réducteur au vu de la qualité de l’album. Car tout est savamment orchestré. L’intrigue se noue et se dénoue avec une facilité déconcertante. Les personnages sont crédibles et surtout sont torturés à souhait. Ils ont tous une casserole derrière eux, ce qui explique leur présence dans le tunnel. Et le tunnel ! Quel beau tunnel. Glauque, angoissant, long, très long ...
DR.
on se croierait dans un épisode de la quatrième dimension ou de Alfred Hitchcock présente.

Denys qui décidément aime les séries à auteurs multiples, a ceci de commun avec le scénariste d’avoir aussi travaillé sur la série Le casse (l’album n°3 Soul man pour Denys et n°6 Gold Rush pour Blengino). Toujours aussi à l’aise pour retranscrire les atmosphères lourdes et pleines de tension, ses zombies sont particulièrement expressifs, si tant est que cela soit possible. Il profite à plein de la couleur de Delf (Le casse T2, Ils étaient dix, ...).

Une histoire de zombie dans un tunnel, on serait tenté de ne pas aller plus loin. Et ce serait une erreur. Haletant, sans espoir, le défi des sept survivants est insurmontable : sortir du tunnel ....vivants. La seconde saison démarre sur les chapeaux de roue. Seul le titre ne paraît pas adapté. Mais pour le coup, on s’en f.ut.


DR.

A découvrir
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6