7/10Yoko Tsuno - Tome 25 - La servante de Lucifer

/ Critique - écrit par plienard, le 10/12/2010
Notre verdict : 7/10 - BD de filles (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Yoko plonge dans les bas-fonds de la Terre à la suite d'un pacte passé avec la servante de Lucifer ! Mais peut-elle lui faire confiance ?

Yoko Tsuno, accompagnée d'Emilia, vient rendre visite à Cécilia, dans son château en Écosse. Après que Cécilia ait fait connaissance d'Emilia, elle présente les quartiers où les deux jeunes femmes pourront se reposer. Elle en profite pour parler de l'étrange et inquiétante découverte faite près des ruines de l'abbaye : la servante de Lucifer !


L'incroyable actualité de la série Yoko Tsuno est encore de mise dans ce vingt-cinquième tome. Si le début est un peu pénible avec toutes ces présentations de personnages (Cécilia, Emilia, Khâny, Lâthy, Myna, Poky ...) qui se retrouvent, ou qui ne se connaissent pas, le côté science-fiction donne un côté intemporel, mais surtout futuriste par rapport à l'époque du lecteur ce qui lui permet de ne pas devenir désuète. Roger Leloup réussit aussi l'exploit de rendre crédible cette aventure par tous les dialogues explicatifs, quelquefois un peu lourd, mais obligatoires. On notera aussi le peu de garçon dans cette histoire. Il y a uniquement Vic et Pol, et encore, c'est parce que Yoko a appelé Vic. De plus, leur rôle est totalement insignifiant. Cela doit correspondre à des quotas de discrimination positive ! Ce doit être aussi pour cela qu'il y a tant de dialogue et de petites phrases. Quelle bande de pipelettes !

Si dans le style et surtout la trame générale (un héros qui connaît des extra-terrestres), cela rappelle la série Scrameustache (de Gos), les histoires sont moins enfantines. Au lieu de connaître des petits hommes verts (les galaxiens), Yoko connaît les vinéens, des grands êtres bleus.


Les côtés marquants de cette histoire sont les rapports entre les personnages variant entre amitié et soupçons. Si la majorité des personnages va douter de Zarkâ et de sa sincérité (en même temps, comment croire une servante de Lucifer !), les personnages entre eux sont particulièrement méfiants. Yoko doute de l'ange offert par les vinéens à Rosée, Emilia se conduit comme une petite peste chez Cécilia, les messes basses vont bon train. Bref, il y a un climat délétère jusqu'à la fin de l'album.

Roger Leloup nous offre un nouvel épisode de la série, dont la qualité ne se dément pas d'album en album. Les fans devraient être ravis. Les autres, il vaut mieux commencer par les premiers épisodes pour s'imprégner des personnages et de l'ambiance. Rappelons aux fans que Roger Leloup a aussi sorti L'écume de l'aube, un roman illustré sur une partie de la jeunesse de Yoko aux éditions Casterman en 1991.
A découvrir
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta