7.5/10Ultimate Spider-Man - Ultimate Six : On a retrouvé la sixième compagnie !

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 08/08/2011
Notre verdict : 7.5/10 - Plaisir Ultime ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 2 réactions

Ultimate Six ou comment les Sinister Six débarquent dans le monde neuf et coloré d'Ultimate Spider-Man. Au programme, de l'action, de l'action et... encore de l'action, mais les cabrioles de notre tisseur préféré rendent le tout agréable malgré quelques menus défauts. De quoi s'amuser sur la plage ou à l'abri de la pluie.

L’univers Marvel est vaste, pour ne pas dire infini. Une de leurs créations, l’univers Ultimate, est maintenant bien connue des fans. Cet univers permettait de plus ou moins tout relancer comme si cela commençait de nos jours. Cela a permis également quelques changements majeurs comme Nick Fury en sosie officiel de Samuel L. Jackson. Notre vieil ami Spider-Man n’échappe pas à la règle puisque le revoici adolescent, en pleine découverte de ses capacités et dans un monde bien différent de celui de ses premiers pas. Aux commandes de cette saga, Brian Bendis qui est en quelque sorte le papa de cette version Ultimate. Pour ces épisodes, Ultimate Six, nous avons un épisode d’introduction de Joe Quesada suivi par le trait de Trevor Hairsine. Cependant, l’influence de Bagley, le dessinateur de la saga, est bien présente. Que nous réserve donc ce programme au combien alléchant ?

Ultimate Spider-Man - Ultimate Six : On a retrouvé la sixième compagnie !
Samueeeeeeeeeeeeeeel !!!!!
Le titre est largement évocateur pour l’amateur de Spidey, Ultimate Six, cela correspond à la vision Ultimate des Sinister Six. Cependant, l’équipe est quelque peu différente. Ainsi, après l’arrestation spectaculaire de Docteur Octopus et de l’Homme-Sable par notre tisseur préféré, on assiste à celle d’Electro et de Kraven par les Vengeurs (version Ultimate). Tout ce beau monde se retrouve en prison en compagnie du Bouffon Vert afin d’être examiné. Naturellement, les cinq comparses vont devenir six et rendre la vie de Spider-Man et des Vengeurs bien difficile. Le sixième membre est un peu tiré par les cheveux mais l’association de Spidey et des Vengeurs permet une histoire plus mature que les récits usuels sur cette version de Spider-Man. Ainsi, Peter y apparaît comme un adolescent dans un monde d’adulte même si ces derniers reconnaissent sa valeur : il a arrêté les cinq méchants à lui tout seul du haut de ses quinze ans. Après un final grandiose, nous avons le droit à une dernière histoire entre notre héros  et Doc Oc’ sur fond de réalisation d’un film Spiderman avec toute l’équipe du film original y compris Tobey Maguire ou Sam Raimi. L’ambiance est plus légère notamment avec Gwen ou Mary Jane. Ces dernières savent rendre Peter marteau mais il compense grâce à son catalogue de blague lorsqu’il affronte les vilains.

Ultimate Spider-Man - Ultimate Six : On a retrouvé la sixième compagnie !
Les Ultimate Six complotent !
Lors de la première partie, le graphisme rend l’action détaillée mais le découpage est parfois perturbant notamment avec une pagination de bas en haut ou encore avec alternance constante de sens de lecture. Cependant, les choses se stabilisent avec l’arrivée des vengeurs. Là encore, l’action est au rendez-vous et on en prend plein les yeux. On regrettera l’apparence de Spider-Man sans son masque puisqu’il a un visage tellement banal qu’il en perd de sa présence. Heureusement, les explosions et le fracas des batailles lui permettent de se mettre en valeur. Le constat est le même pour Iron Man cela dit. Dans la dernière partie, le dessin change en faisant la part belle à des visages plus cartoons et expressifs. Cependant, étant donné le côté adolescent de notre héros, on ne va pas trop s’en plaindre. Ces reproches au final sont assez minimes puisque l’action est au rendez-vous. Les esquives de Spidey sont superbes tout comme les tentacules du Docteur Octopus.

Ainsi, Ultimate Six est un album solide de l’univers Ultimate. L’action est omniprésente et les dialogues ont tout du bon film d’action. Certes, il y a quelques imperfections mais on pardonne aisément au tisseur tant il sait se faire apprécier grâce à ses acrobaties et calembours.

A découvrir
Joe Bar Team
Joe Bar Team
Joe Bar Team
Joe Bar Team
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6