9/10La Geste des Chevaliers Dragons - Tome 6 - Par-delà les montagnes

/ Critique - écrit par Islara, le 14/11/2011
Notre verdict : 9/10 - Par-delà le passé des Chevaliers, une question cruciale ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Venez découvrir le coup de cœur de notre rédactrice sur le tome 6 de La Geste des Chevaliers Dragons ou quand les femmes sont les seuls espoirs à notre survie. Une belle série en cours chez Soleil, dont le tome 13 sort au mois de novembre 2011.

Soyons francs et donnons immédiatement le ton à nos aimables lecteurs de Krinein, ce tome 6, à l'instar de Brisken, est l'un des plus réussis de la série.

Geste des Chevaliers Dragons (La) - Tome 6 - Par-delà les montagnes
Un univers nouveau...
Ce que l'on aime dans La Geste des Chevaliers Dragons, c'est, entre autres choses, cette façon qu'ont les auteurs de nous distiller par petites touches les secrets de l'Ordre, sur son fonctionnement ou son histoire. On a la douce sensation de vivre une fresque dont on nous révèle les morceaux par à coup, dans le désordre, et ce de manière vivante au travers d'histoires personnelles et de personnages attachants. Par-delà les montagnes remplit cette fonction à merveille, comme l'avait fait Le pays de non-vie sur la terrible méthode des sœurs de la vengeance ou Brisken, sur la question de l'Ordre et de la politique.

Ici, la nouvelle facette, c'est la question de l'après. Que fait-on après avoir tué le dragon ? Les Chevaliers doivent-elles faire quelques chose d'ailleurs ? Doivent-elles aussi tuer les humains devenus monstres ? Certains y ont vu la problématique de la responsabilité du soldat, mais là n'est pas vraiment la controverse. Celle-ci est bien plus subtile et est en réalité posée la question, très large et actuelle, de l'acte préventif au nom de la sécurité. Nul besoin d'en dire plus pour en réaliser l'amplitude dans bien des domaines, entre autres sous le nom aujourd'hui de principe de précaution.



Geste des Chevaliers Dragons (La) - Tome 6 - Par-delà les montagnes
...très bien rendu par
la main de Sieurac
Ainsi, dans un passé lointain, où l'on retrouve comme à chaque fois des éléments bien connus, en l'occurrence l'Ordre de Messara (clin d'oeil à Brisken ?), cette question se posa de manière extrêmement aiguë, sanglante et déchirante. Au travers d'un mélange d'émotions très variées et une intrigue qu'il ne voit pas exactement venir au départ, le lecteur dévore l'album et va de surprises en surprises. On découvre au passage comment l'Ordre réglemente ses conflits et que porter la main sur une sœur est un acte criminel. Le Dragon, une fois de plus, même s'il couvre ses quelques pages, car il a fini par devenir une règle, un passage obligé que l'on savoure toujours tant il est à chaque fois aussi magistral que différent, n'est qu'un prétexte. L'univers enneigé et glacial, et une action et des personnages particulièrement bien rendus par la main de Sieurac ajoutent leur touche supplémentaire pour séduire définitivement le lecteur.

Les déroulement et dénouement tragiques à bien des aspects, et un chouïa plus tragiques que d'habitude, mais toujours porteurs d'espoir et de justice, expliquent probablement la légèreté du tome 7, qui ne peut pas vraiment être compris sans ce tome-là. La Geste des Chevaliers Dragons, comme toute Geste, est un ensemble qui ne peut se saisir entièrement sans avoir lu chaque tome, même s'ils sont tous indépendants. Ne l'oubliez jamais amis lecteurs, avant de vous plonger dans ce nouvel album majestueux.


A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Sambre
Sambre