7/10La Geste des Chevaliers Dragons - Tome 14 - La Première

/ Critique - écrit par Islara, le 06/07/2012
Notre verdict : 7/10 - Un de ces tomes qui font une petite pause... (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

La Geste des Chevaliers Dragons - Tome 14 - La Première
Vous la reconnaissez la blonde
en haut à droite ?
Une fois de plus, voilà un tome qui se trouve être plus ou moins la suite de l'un des précédents. En l'occurrence, la narration de ce conte par la responsable de la Salle des Fresques, à trois jeunes apprenties, prend place juste après Toutes les mille et une lunes, et il est bien probable que cela aura son importance par la suite. On ne doute pas un instant de la grande et peut-être terrible destinée à laquelle Amarelle sera confrontée.

Mais ce tome 14, est aussi un épisode, qui comme souvent après un opus très tragique (Salmyre) se veut assez léger. Certes on y trouve son compte de combat, son dragon, pas n'importe lequel cette fois-ci en plus, et ses morts, mais l'ambiance n'est ni étouffante, ni pesante et l'histoire s'avère, à l'instar de sa conclusion, plutôt neutre, voire presque positive.

Comme d'habitude, on se laisse porter par la narration et son rythme toujours bien calculé par nos scénaristes chevronnés. Même si c'est une recette assez La Geste des Chevaliers Dragons - Tome 14 - La Première
Splendide travail !
classique, alterner entre les images d'une narratrice, son auditoire, agrémentées de leurs réactions personnelles, et les images de l'histoire narrée, ça fait toujours son petit effet sur le lecteur. En outre, on apprécie largement les découvertes que l'on fait sur l'éducation des jeunes novices. On est même presque plus intéressé(e) par les scènes évoquant les questionnements de ces jeunes combattantes que par l'histoire elle-même de la première Chevalier Dragon.

Côté planches, cette fois-ci, on a trois dessinateurs pour le prix d'un. Ce qui est assez fascinant, c'est à peine si on voit la différence, mais l'on sait quand même reconnaître la patte de notre cher Brice Cossu qui revient, après Ellys, nous gratifier de son style si perçant sur les expressions de visage. D'une manière générale, l'action est toujours très bien rendue, et quelques pages sont toujours aussi majestueuses.

Bref, La Première est un tome qui s'inscrit pleinement de cette Geste, nous donne quelques détails sur le plus lourd secret de l'Ordre découvert dans le tome 11, mais n'est ni le plus palpitant ni le plus majeur. Il vaudra mieux l'acheter quand il y aura quelques tomes de plus à se mettre aussi sous la dent et les yeux.

A découvrir
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6