Delcourt : Croke park, Castelmaure

/ Critique - écrit par plienard, le 25/08/2021

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Tags : tome delcourt histoire jean monde zone vol

Des albums de 2020. Il n'est jamais trop tard pour parler qualité !

Croke park - note : 8/10

Après Charly 9 et Henriquet, l'homme reine, Richard Guérineau revient avec un nouveau récit historique, basé sur des faits réels : un massacre, perpétré par l'armée anglaise dans le temple irlandais des jeux gaéliques. La tragédie s'est déroulée le 21 novembre 1920. Un dimanche sanglant parmi tant d'autres dans la guerre qui a opposé anglais et Irlandais du Nord (le Sunday Bloody Sunday de U2 faisant essentiellement référence à l'incident de Derry en 1972 où les troupes britanniques ont abattu des manifestants non armés des droits civiques).


© Delcourt 2020.

 

Le dessinateur met en image le scénario de Sylvain Gâche qui retrace les évènements de novembre 1920 en les mettant en parallèle au match de rugby qui a opposé l'Irlande à l'Angleterre dans ce même stade en 2007 qui sonnera comme une "revanche".

En novembre 1920, un match de bienfaisance de football gaélique - mélange de football, de rugby et de handball ! - va opposer l'équipe de Dublin à celle de Tipperary à Croke park. Mais à la même date une unité de l'IRA dirigé par Michaël Collins va éliminer tout un gang d'espion anglais au cours d'une opération d'envergure. La réponse de l'armée anglaise sera impitoyable.

En 2007, les matchs de rugby doivent être délocalisés à Croke park. Le hasard va vouloir que l'Irlande y accueille l'équipe d'Angleterre. Entendre le God save the queen dans cette enceinte risque alors de ranimer d'anciennes rancœurs.

Un récit parfaitement maitrisé qui fait monter patiemment la pression comme avant un match d'importance. En séquençant les événements avec le déroulement du match de 2007, les auteurs ajoutent à la dramaturgie et à l'émotion.

Un album qui s'inscrit dans la collection Coup de tête des éditions Delcourt (qui a sorti Jujitsuffragettes en même temps) et qui proposera en 2021 trois nouveaux livres : Mon album Platini, George Best football-champagne et Boxe ! La saga des frères Acariès. Une collection dirigée par Louis-Antoine Dujardin et Kris (Un maillot pour l'Algérie chez Aire Libre).

 

Castelmaure - note : 8/10

Nous revenons sur un album de Lewis Trondheim et Alfred qui proposaient en octobre 2020, aux éditions Delcourt, un conte médiéval choral dont le ton et l'atmosphère intéressera certainement plus les adultes que les enfants.

Nous sommes en pleine époque médiévale, un mythographe - un homme qui compile et étudie les mythes - parcourt le pays à la recherche de contes et légendes à retranscrire. Un chasseur errant, une sorcière poursuivie par un enfant au regard inquiétant, un roi disparu, une femme qui entend une voix, un homme aux pulsions meurtrières, un monstre mi-homme mi-femme, une tempête entourant le château, à Castelmaure les histoires ne manquent pas. Mais qu'a-t-il bien pu arriver à ce pays ?


© Delcourt 2020.

 

Entre conte fantastique, récit médiéval et enquête cet album parvient à nous passionner sans difficulté. Découpé en chapitre, le récit introduit au fur et à mesure les personnages et les éléments qui finissent tous par se recouper. La quête de Zéphyrin le mythographe se transforme ainsi vite en enquête. 

Le dessin expressif d'Alfred (Come prima - fauve d'or 2014, Senso ...) sait aussi apporter la touche d'humour dont Lewis Trondheim fait toujours preuve.

 


Les couvertures des 2 albums - © Delcourt 2020.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse