Delcourt : Senso, Les souris du Louvre T2, Tu mourras moins bête ... T5

/ Critique - écrit par plienard, le 22/12/2019

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

Science et vie sans souris ! Les souris ne sont pas de laboratoire, même si Marion Montaigne fait dans la science et Alfred dans la vie.

Les souris du Louvre - Tome 2 : Le damier de Babel - note : 7/10

Joris Chamblain est connu pour être scénariste des Carnets de Cerise. Il devrait prochainement être reconnu aussi pour être celui des Souris du Louvre tant la série gagne en intérêt après seulement son deuxième tome.


© Delcourt 2019.

 C'est l'histoire de clans de Souris qui vivent dans le musée du Louvre. Chacun se cantonne à son aile car l'entente n'est pas cordiale. Seuls, ceux qu'on appelle les conteurs tentent de tisser un lien entre chaque groupe au sein du cercle des conteurs. Ils servent ainsi de diplomates. Et un seul homme est au courant de leur existence. Mais Henryk, ancien gardien du musée est désormais à la retraite et a laissé la main au jeune Milo qui doit faire ces preuves. Parmi les conteurs Phémis rend aussi la main et c'est Esope, le fils du roi des grecs, Xanthos, qui la remplace et qui a pour mission d'unir les clans pour la sauvegarde des œuvres du Louvre. Une lourde tâche, difficile d'autant que son père prépare la guerre contre les égyptiens.

Si l'album ne fait que 32 pages, les rebondissements multiples donnent du volume à l'histoire. Si on sent bien la volonté d'être "éducatif" (au sujet des œuvres et du musée) au cours de l'histoire, l'intrigue est originale et le dessin de Sandrine Goalec plaisant et harmonieux Le public visé est plutôt jeune, mais on a un mélange entre Papyrus et les Schtroumpfs que les plus vieux ne devraient pas renier.

 

Senso - note : 8/10

L'auteur de Come prima (fauve d'or 2014, prix du meilleur album), Alfred,  revient avec un nouveau one-shot qui devrait trouver grâce à vos yeux. Si vous ne connaissez ni Alfred, ni son album récompensé, ne passez pas à côté de cette histoire drôle, subtile, où un gars un peu paumé se rend en Italie où on l'attend pour une exposition. Sauf que Germano - c'est son nom - c'est un peu celui qui cumule tous les ennuis. Une grève des transports le fait arriver en retard. Celle qui devait le récupérer est injoignable. Reste à se rendre à pied jusqu'à l'hôtel sous une canicule, pour apprendre que sa chambre, qu'il a réservé mais pas confirmé (!), a été louée à un couple. Évidemment, il n'y  a plus aucune chambre de libre : un mariage est organisé dans l'établissement. Une chance quand même ? C'est son "vieil ami" du club de foot, Vico, un homme volubile et expansif qui se marie (pour la troisième fois).


© Delcourt 2019.

 Un dessin simple et efficace, quelques décors et paysages magnifiques, et surtout une histoire originale et drôle d'Alfred qui font de la lecture de cet album un moment agréable. L'impression de lire l'histoire d'un homme ordinaire qui vit une histoire extraordinaire, en rencontrant la femme de sa vie (?). Car si l'humour est bien là, de la sensualité, du sexe et de l'amour aussi apportent une tension. On est proche de la vraie vie, comme on la rêve. Paradoxal, non ?

 

Tu mourras moins bête … - Tome 5 : Quand y en a plus, il y en a encore - note : 7/10

La proffe Moustache revient avec de nouvelles questions existentielles (ou pas) pour nous rendre encore plus intelligent. C'est le tome 5 de Tu mourras moins bête, par Marion Montaigne, aux éditions Delcourt. Une série au succès grandissant qui a même été adapté en dessin animé sur Arte en 2016.


© Delcourt 2019.

 Une revue scientifique en bande dessinée ? Ne vous inquiétez pas, on est loin des articles rébarbatifs d'un magazine spécialisé. Ici, c'est l'humour et le burlesque qui priment. L'aspect scientifique reste un prétexte pour faire rire le lecteur (bien qu'il y a quelques informations sérieuses que vous pourrez apprendre). Ainsi une question sur l'homme bionique pourrait-il permettre de devenir immortel ? Les corbeaux qui remplacent les pigeons voyageurs dans Game of thrones, est-ce crédible ? L'importance des congrès de biomécanique ; le processus d'érection du pénis et son pendant pour la parité : la constitution d'un clitoris et ses récentes études ; autre sujet d'importance, le pilote automatique d'un avion, la psychologie et ses modes avec l'actuel "passif agressif" ; des sujets tabous chez les insectes : les poils et la paresse ; la fameuse question qui divise les familles : les jeux vidéos rendent-ils agressifs ? Vous découvrirez ce qu'est le CRISP-CAS9. Et si on récupérait les super-pouvoirs des animaux comme l'araignée (ha non, c'est déjà pris !), celui du blob alors ? Un sujet sensible enfin révélé : le désir chez la femme (elles sont vraiment différentes des hommes) ; des révélations sur l'opération crossroads ; le transfert des gènes (de haut en bas et de droite à gauche, ça c'est ma simplification ! ; enfin la photogénie, à ne pas confondre avec un génie de la photo et une étude délirante sur Skynet.

Alors, rien n'est sérieux mais tout est vrai. Si les blagues ou les allusions graveleuses sont assez présentes, l'angle absurde par lequel la proffe Moustache attaque ses sujets empêche tout jugement judéo-chrétien. En un mot, c'est drôle !

 


Les couvertures des 3 albums - © Delcourt 2019.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse