Delcourt : Chronosquad T2, Luftballons T1, Metropolis T4

/ Critique - écrit par plienard, le 13/03/2017

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

Deux séries qu'on semble avoir déjà vu avant et la fin d'un comics très psychologique.

Chronosquad - Tome 2 : Destination révolution, dernier appel - note : 6,5/10

Auréolée de la selection du premier tome dans la sélection officielle du festival international de la bande-dessinée 2017, c'est avec une certaine envie qu'on découvre ce deuxième tome de Chronosquad, aux éditions Delcourt.


© Delcourt 2017.

 Il y est question de tourisme un peu particulier, à savoir de chronotourisme ! Ne seriez vous pas intéressé de passer quelques jours de vacances dans les forêts vierges du Crétacé, entouré de dinosaures, ou de vous balader dans les rues de Paris en pleine révolution ? On peut tout imaginer pour vivre des sensations fortes. Mais il y a quand même quelques règles à suivre. Et si jamais vous ne les respectiez pas, une équipe de Chronosquad est là pour tout remettre dans l'ordre.

Bloch vient de vivre sa première mission et le résultat n'est pas fameux. Blessé grièvement, les deux adolescents en fugue qu'il devait ramener se font fait enlever par des marchands d'esclaves. Mais qui sont ces étranges géants et quelle est le but de la mysterieuse chef des mercenaires ?

Ce deuxième album n'apporte pas encore beaucoup de réponses à nos questions. Bien au contraire. Mais une empathie naissante pour l'ensemble des personnages permet de plonger allègrement dans les méandres temporels imaginé par Giorgio Albertini. Mis en dessin par Grégory Panaccione, l'album degage une belle énergie. Un léger bémol, cependant, pour ceux qui connaitraient aussi la série chez Dupuis, Les Brigades du temps, qui propose le même genre de personnages (un débutant et un gros baèze) qui sont chargés de protéger les modifications provoquées par les voyages dans le temps.

 

Luftballons - Tome 1 : Abble archer 83 - note : 7/10

Si vous arrivez à passer outre la sensation de déjà-vu tant en terme de couverture que d'auteurs et de sujet, il est probable que cette nouvelle série aux éditions Delcourt vous fera passer un agréable moment.


© Delcourt 2017.

 
On y retrouve deux héroïnes, deux soeurs, l'une en Allemagne de l'Est, Lena Strauss, l'autre en Allemagne de l'Ouest, Romi Strauss. La première est pilote de chasse, la seconde espionne pour le compte de Markus Wolf, une légende en Allemagne de l'Est.
Nous sommes en 1983, en pleine guerre froide. D'étranges mouvements des Américains sont repérés et pourraient mettre en danger la relative paix mondiale actuelle.
Nouvelle uchronie de Jean-Pierre Pécau qui aurait pu intégrer la série thématique Jour J. La preuve en est sa couverture avec son bandeau rouge. Sauf que Luftballons est censée proposer des mini-cycles de 2 ou 3 épisodes (à l'image de Usa uber alles - 3 tomes des mêmes auteurs).
Si vous aimez les uchronies, Jour J ou Usa über alles, cette nouvelle série est faite pour vous. Elle a ceci d'intéressant de proposer des héroïnes qui travaillent pour l'Est bien sûr, mais qui ne sont pas pour autant du mauvais côté, à savoir qu'elles sont du côté de ceux qui veulent la paix.
Maza s'est fait une spécialité des séries qui mettent en scène des avions. Il y prend un plaisir fou qui se transmet à travers ses dessins.

 

 

Metropolis - Tome 4 - note : 6/10

Metropolis est un comics de Serge Lehman et Stéphane De Caneva qui se termine avec ce quatrième tome dans un imbroglio métaphysique et psychologique qui laisse le lecteur dubitatif.


© Delcourt 2017.

 
Gabriel Faune enquête sur le meurtre de trois jeunes femmes découvertes dans une crypte mise en évidence à la suite d'un attentat sous la tour de la Réconciliation. Il est aidé du commissaire Lohmann, spécialiste des tueurs en série. Mais ce dernier est sujet à un certain dédoublement psychologique. Les deux policiers ont d'ailleurs un point commun; ils sont tous les deux les sujets du docteur Freud.
C'est une enquête policière complexifiée par des cocnceptions sur la psychologie des personnages et la métaphysique. Si Gabriel Faune s'y perd un peu, que dire du lecteur qui ne sait plus très bien ce qui est réel ou pas.


Les couvertures des 3 albums - © Delcourt 2017.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse