Casterman : Alix sénator T7, Les Archéologues de l'interdit T2, La guerre des Lulus

/ Critique - écrit par Maixent, le 02/07/2018

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

La Rome antique, le tombeau de Genghis Khan et la première guerre sont au programme des éditions de Casterman en cette fin d'année (scolaire).

Alix senator - Tome 7 : La puissance et l'éternité - note : 7,5/10

C'est un tome important que celui-ci pour la série Alix senator. Pour rappel, Alix a maintenant plus de 50 ans et est devenu sénateur romain.


© Casterman 2018.

 L'empereur active tous ses espions pour découvrir où sa femme Livie a pu cacher son ami Alix et le fils d'Enak, Kephren. Mais c'est peine perdue et devant la folie meurtrière de sa femme, l'empereur décide de faire détruire la statue en orichalque de Cybèle. Les amis d'Alix vont-ils réussir à le retrouver vivant ? Livie va-t-elle parvenir à récupérer la statue de Cybèle ce qui lui procurerait puissance et éternité ?

Dans ce tome, des vérités vont être enfin révélées et vont permettre de mieux comprendre les agissements et les réactions de certains personnages. On retrouve aussi ce qu'on aime dans Alix (la série principale et celle-ci) avec ses complots et ses jeux politiques de puissants qui retombent toujours sur leurs pattes. Un jeu qu'Alix a depuis longtemps compris et contre lequel il ne peut évidemment pas grand-chose. Mais l'essentiel pour lui étant bien la quête et le triomphe de la vérité.

Un septième tome parfait qui apporte bon nombres d'explications et aussi pas mal d'émotions. La folie et l'aveuglement de Kephren sont toujours patents. Aura-t-il le courage de se battre jusqu'au bout face à la mort ? Et retrouvera-t-il un peu de lucidité ? Alix arrivera-t-il à l'aider ? Toutes les réponses dans ce septième tome.

 

Les Archéologues de l'interdit - Tome 2 : L'Héritage de Genghis Khan - note : 7/10

Les archéologues de l'interdit sont de retour pour une aventure à la découverte du tombeau de Genghis Khan dans les profondeurs de la mer d'Aral. Alexandra et Richard se retrouvent au bord de la mer d'Aral desséchée, face à un groupe de motards antipathiques qui terrorise la région.


© Casterman 2018.

 Anthony Auffret est autodidacte du dessin, mais son talent de la narration rattrape un trait personnel certes imprécis mais qui a le mérite de donner une identité. On lorgne entre Mike Mignola, Brüno et Christophe Blain, rien que cela. Et c'est un réel plaisir de suivre les aventures d'Alexandra et de Richard, dont on apprécie les valeurs et l'érudition. L'auteur s'appuie sur des faits réels - une mer desséchée, le démantèlement de l'empire russe - pour plonger nos héros dans une atmosphère d'aventures palpitantes dignes d'Indiana Jones . Et les hommages à Hergé sont aussi bien présents (comme l'Etoile mystérieuse).

Un bon moment de lecture aux éditions Casterman.

 

La Guerre des Lulus, la perspective Luigi - Tome 1/2 - note : 8/10

La guerre des Lulus est une série aux éditions Casterman de Régis Hautière et Hardoc. Une série à succès qui s'étire sur cinq albums, un par année de guerre. Vous l'aurez ainsi compris, l'action se déroule durant la première guerre mondiale et suit quatre orphelins français - Lucien, Luigi, Ludwig et Lucas - en pleine zone occupée.


© Casterman 2018.

 Ce nouveau tome est en quelque sorte un spin-off - ce qui, mine de rien, prouve le succès public de la série - dans lequel les quatre personnages et une jeune réfugiée belge, Lucie, vont se trouver bien malgré eux, en plein Berlin. Ils vont alors devoir survivre dans une ville ennemie et vont rencontrer des enfants des rues, à qui ils vont évidemment cacher leur vraie nationalité. Une réelle amitié va naître, loin des conflits, rapproché par la pauvreté et la débrouillardise. Mais tôt ou tard, la réalité de la guerre reprend le dessus.

Ce spin-off fait honneur à la série principale. Dessiné cette fois par Damien Cuvillier dont on avait déjà pu apprécier le talent sur Nuit noire sur Brest (en 2016, chez Futuropolis), il se doit ici de respecter le trait d'Hardoc ce qu'il fait avec aisance.

Les fans de la série ne seront pas déçus et ceux qui ne la connaîtrait pas encore peuvent tenter l'expérience. Mais à leurs risques et plaisirs !

 


Les couvertures des 3 albums  - © Casterman 2018.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse