Delcourt - Star Wars Rebels et les Légendaires Parodia : des héros pour les jeunes !

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 23/05/2016

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

La force et la farce sont présents dans cet article. De quoi mettre de bonne humeur tout en éveillant son sens de l'aventure !

Star Wars Rebels - Tome 3 - 6.5/10


DR.

Ezra et ses compagnons de voyage continuent leurs aventures spatiales à travers l'Empire Galactique. Dans ce tome, nos héros se dispersent moins et nous avons "seulement" trois histoires. Je suis ironique car moins d'histoire permet d'avoir de meilleures intrigues. Vous allez donc découvrir Zeb en héros passionné, prêt à tout pour sauver ceux auxquels il tient. Basique mais efficace même si le côté moral sur la fin est un peu "too much". Ezra sera ensuite à l'honneur dans un huit clos où un mal mystérieux décime l'équipage. Un épisode sympa mené tambour battant. Le dernier épisode met en scène l'ensemble du groupe. Leur boulot : aider un membre du sénat qui ne veut pas de leur aide. En effet, elle se fie aux rapports de l'Empire et donc, Ezra et ses amis sont des rénégats. Un récit dont le twist est un peu rapide mais qui se lit bien.

Le dessin est plus uniforme également dans l'album. Certes, ce n'est pas grandiose mais ce n'est pas mauvais non plus. Au moins, nous n'avons pas un grand écart entre deux récits. Cet album est plus maîtrisé sur le fond et sur la forme. Plus intéressant, il montre le chemin à suivre pour la suite de la série.

 

Les Légendaires Parodia - Tome 1 : Héros en délire - 5/10

En attendant, la sortie d'un nouvel album des Légendaires, Sobral s'associe à Jessica Jung pour se défouler dans un album qui est un ensemble de petites scénettes. L'occasion de revenir sur l'ensemble de la série mais également de montrer à quel point Sobral est un chef tout puissant et machiavélique qui n'hésite pas à maltraiter ses dessinateurs et ses personnages. Si certains gags sont sympas, il faut avouer que d'autres m'ont laissé indifférents. Il faut dire qu'il y a déjà tellement d'humour dans la série originale qu'un album spéciale "potache", cela semble superflu. De même, le dessin est très bien mais au-dela de l'aspect "Super Deformed" des personnages, nous n'avons pas de véritable surprise. En fait, cette album est presque un "bétisier" de la série. Tous les gags qui n'ont pas pu être casés ont été mis ici. Les fans patienteront avec cet album ou iront relire tous les tomes de la série. A leur place, je prendrais le choix numéro 2.
DR.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse