4/10Superman : des origines qui n’ont de secrètes que le nom

/ Critique - écrit par riffhifi, le 04/03/2011
Notre verdict : 4/10 - Super-vitesse (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Le scénariste Geoff Johns revisite la genèse de Superman à la va-vite, pour… pourquoi, d’ailleurs ? De l’enfance de Clark Kent à son arrivée à Metropolis, on nous présente trois épisodes bâclés, en attendant trois autres d’ici quelques mois.

Geoff Johns, dont le poids dans le monde des comics n’est plus à démontrer, a récemment ressuscité Barry Allen dans The Flash: Rebirth, et a fait profiter la série TV Smallville de sa signature sur quelques épisodes (pas forcément les meilleurs,
DR.
notez bien). Parallèlement à cette contribution, il écrivait fin 2009 une série limitée appelée Superman: Secret Origin, destinée à retracer pour la énième fois le chemin qui a mené à l’éclosion du héros. Pour les besoins de ce projet, il s’est attaché les services du dessinateur Gary Frank, qui s’est distingué sur L’incroyable Hulk dans les années 90.

Résumer grosso modo les années fondatrices du mythe en quelques pages, en guise d’introduction, c’est un projet sensé. Mais vouloir condenser en trois épisodes les éléments que Smallville a distillés sur dix ans, c’est risquer de se prendre carrément les pieds dans le tapis. Dont acte : tout ici est expédié, mal amené, au mépris de toute construction dramatique. Une fusée tombe dans la ferme, Clark y trouve son chien Krypto… et hop, on n’en parle plus par la suite. Aucun intérêt, ni pour les fans ni pour ceux qui voudraient découvrir la mythologie dans cette série limitée.


DR.
Dans une tentative apparente de fédérer plusieurs générations précédentes, Clark Kent prend ostensiblement les traits de feu Christopher Reeve, célèbre interprète de Superman de 1978 à 1987, tandis que son père adoptif Jonathan Kent ressemble plutôt à John Schneider, l’acteur qui l’incarne dans Smallville ; les autres sont des représentations génériques, fidèles à leur caractérisation habituelle.

Menée avec l'enthousiasme d’une troupe de la Comédie Française rejouant Molière pour la millionième fois, cette histoire d'Origines secrètes (alors que rien là-dedans n'est secret pour le lecteur qui connaît un tant soit peu le personnage) a autant d'âme que le Superman Returns de Bryan Singer. Avis aux amateurs.


Superman: Secret Origin #1 - The Boy of Steel / Le Garçon d'acier
(novembre 2009)
Superman: Secret Origin #2 - Superboy and the Legion of Super-Heroes / Superboy et la Légion des Super-Héros (décembre 2009)
Superman: Secret Origin #3 - Mild-Mannered Reporter / Un reporter fort conciliant (janvier 2010)

Superman : des origines qui n’ont de secrètes que le nom
DR.

A découvrir
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta