ATTENTION : CONTENU RESERVE A UN PUBLIC AVERTI

Les images et textes à caractère érotique, pornographique ou violent contenus dans cette page peuvent choquer certaines sensibilités. En consultant cette page, vous attestez être majeur au regard de la loi française et vous prenez vos responsabilités par rapport à son contenu.

CONSULTER QUITTER

8.5/10Orgies barbares - tome 3

/ Critique - écrit par Maixent, le 31/01/2016
Notre verdict : 8.5/10 - Parties fines en Azeroth (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

De l'héroïc-fantasy non censuré

On continue notre plongée dans un univers héroïc-fantasy sexuel. Comme si l'on découvrait l'envers du décor du Seigneur des anneaux. Et toujours avec les personnages que l'on avait déjà découvert dans les tomes un et deux, enfin surtout le tome deux en ce qui concerne le présent ouvrage.  


La vie d'aventurière n'est pas de tout repos

Cette fois-ci, nous apprenons à mieux connaitre Sir Corwyn, représentant le Prince Charmant dans ce qu'il a de plus bête et son obsédé d'écuyer; Shaya Sunam et Laïs, les aventurières prêtes à donner de leur personne pour mener à bien leur mission, et Yasmine l'apprentie sorcière qui ne retient pas que ses leçons de sorcellerie. 

Le format est toujours identique et le sera sans doute jusqu'au bout. Trois historiettes qui s'entrecroisent autour du même univers, prétexte à des scènes d’un érotisme débridé mêlant habilement sexe et humour sans jamais tomber dans le scabreux ou le grivois, toujours sur le fil. 
Blanche-Neige

 

L’ouvrage commence franchement et donne le ton de tout l’album. Se trouvant dans une auberge sortie tout droit de World of Warcraft, nos deux aventurières se donnent en spectacle devant un public bigaré, mais ce qu’ignore Laïs c’est que la soirée ne va pas s’arrêter à quelques jeux saphiques avec sa partenaire qui n’hésite pas à la prostituer à son insu. Notamment avec un centaure, dont on découvrira la particularité anatomique, capable d’une double pénétration à lui tout seul… 


La sexualité des centaures... 

 

On retrouvera aussi des personnages plus connus comme Blanche-Neige, Yasmine étant désignée pour lui apporter la fameuse pomme empoisonnée, mais dans sa maladresse, lui donnera un aphrodisiaque au lieu d’un soporifique, pour la plus grande joie des sept nains, tout à fait disposés à enseigner à cette pucelle les joies de la sexualité, tous en meme temps… 

Se servant allégrement des codes de la chevalerie et de l’héroic-fantasy, Hartmann poursuit sa longue quête, délivrant les princesses tourmentées (ou pas)  jour et nuit dans les donjons par des hommes sans scrupules, abusant encore et encore de leurs jeunes corps souples et entravés. Il combat des peuplades inconnues et primitives, tissant des amitiés avec les sauvages à coups de reins. Il déjoue les pièges magiques grace à un esprit aiguisé et une verge infatigable… Une série d’aventures extraordinaires et épiques qui entrainent le lecteur au-delà du réel. 

Ce troisième tome est dans la digne continuité des précédents, conservant une qualité graphique et narrative de premier ordre et surtout un humour toujours présent. 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse