7/10L'intégrale Clifton n°4

/ Critique - écrit par plienard, le 06/08/2011
Notre verdict : 7/10 - La reprise depuis le Bédu (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Neufs albums et puis s’en va. Turk ne parvient plus à traiter trois séries en même temps.
Couverture de l'intégrale n°4.
Robin Dubois
et Léonard ayant de plus en plus de succès, il lui faut choisir. Il abandonnera donc Clifton, après un neuvième album Kidnapping. La suite sera reprise par Bédu, toujours scénarisée par Bob De Groot (il faut moins de temps pour faire un scénario que dessiner un album de 46 pages). Auteur autodidacte, diplômé d’une licence en sciences économiques, Bédu est aussi l’auteur de séries comme Le p’tit prof, Kif-Kif ou encore Ali Béber. D’un dessin nerveux parfois confus (dixit l’auteur lui-même), il va passer à « un style plus percutant, un trait plus net ».

Comme par un fait étrange, les scénarii vont sensiblement changer aussi. Peut-être un peu mois drôle, le rôle de Clifton est plus actif. On va aussi en découvrir un peu plus sur son passé (Passé composé) et une certaine unité va être pensée. Des références aux albums précédents sont faites et le dessinateur va garder le même style ce qui permet au lecteur de ne pas s’apercevoir du changement (Turk a eu la même attitude en reprenant la suite de Macherot).


DR.
Si le mauvais caractère du sujet de sa gracieuse majesté est toujours aussi flagrant, on le voit ici dans son rôle d’enquêteur (Passé composé, La mémoire brisée). S’il semble que son titre d’agent secret soit un peu usurpé (dans son attitude), il mérite au moins celui de détective amateur. Ses scouts sont bien plus dégourdis que lui (Kidnapping). Pourtant, dès le deuxième album de l’intégrale, un changement se fait. Et encore plus clairement dans le troisième album (La mémoire brisée). Si on peut penser que Passé composé a servi de mise en jambe pour Bédu et le duo qu’il forme avec De Groot, dans La mémoire brisée Clifton sera moins maladroit et montrera toutes ses qualités de détective et d’espion.


DR.
Dans le dernier album de l’intégrale, Dernière séance, Bédu pourra nous gratifier de quelques caricatures d’acteurs célèbres, montrant ainsi les différences de trait qu’il y a entre ses anciennes séries et celle de Clifton. On pourra reconnaître, dans le désordre, Louis De Funès, Belmondo, Bernard Blier, Lino Ventura, Sean Connery.

À chaque dessinateur son style, c’est ce que pourrait penser Bob De Groot. Le scénariste semble changer le style de ses histoires en fonction du dessinateur. C’est bien vu (même si c’est peut-être inconscient). Cela donne de la vie à la série.

Kidnapping (1984)

Passé composé (1986)

La mémoire brisée (1987)

Dernière séance (1988)


DR.

A découvrir
Sambre
Sambre
Joe Bar Team
Joe Bar Team
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6