Soleil : Les Blondes T21, Les P’tits diables T18

/ Critique - écrit par plienard, le 19/12/2014

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

On continue avec les albums jeunesse avec 2 best-sellers des éditions Soleil.

Les Blondes, tome 21 – note 5/10

Le thème sur les blondes semble inépuisable. Et pour s’en persuader, il suffit de regarder que nous sommes bien arrivés au vingt-et-unième, non pas siècle, mais tome. 21 albums à 48 pages cela fait près de 1000 gags. Hein ? Comment ? L’album ne fait pas 40 pages ? Vous voulez dire qu’on me prend pour une cruche ! 39 pages au prix de 48 !

Ajoutez à cela quelques blagues de mauvais goût dans ce « mini »-album (les paires de claques, et celui du doigt d’honneur) et on pourrait penser que le filon est en passe de s’appauvrir. Enfin, pas si on continue à acheter ces albums au prix fort !


©Soleil édition 2014.

 

Les P’tits diables, tome 18 – note 6/10

Année 2014 chargée pour Olivier Dutto, le papa des P’tits diables. Après le tome 1 des aventures de Grippy, le chat de Tom et Nina au premier semestre, voilà le tome 18 des disputes entre les deux garnements.

Nina démontre et renforce encore son influence sur son frère. Elle peut lire dans le futur, sait parler avec les yeux, elle sera même hyper-super-méga-présidente de l’entreprise « Tom & Nina, tout contre les frères et sœurs » et dont Tom ne sera que simple vice-président.


©Soleil édition 2014.

Bref, et pour tout vous dire, je commence à m’inquiéter pour la santé mentale de ce pauvre Tom. Il subit tant d’affront et de vexations depuis 18 tomes ! Les parents sont pratiquement inexistants et prennent essentiellement partie pour sa grande sœur. Il va finir en psychanalyse à 40 ans et rédiger des critiques de bande dessinées sur un site internet.

Hein ? Comment ? La séance est terminée ? Merci docteur de m’avoir écouté. C’est combien ? 150 Euros ? ah oui, quand même. Finalement, je crois que c’est moins cher de lire Les P’tits diables !

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse