7.5/10 Les mondes cachés - tome 1 - L'arbre-forêt

/ Critique - écrit par plienard, le 18/03/2015
Notre verdict : 7.5/10 - Cachez ce monde que je ne saurais voir

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Le retour de Grégoire dans un bel album aux belles couleurs.

C’est avec une certaine joie et un plaisir indescriptible que j’ai accueilli un nouvel album de Denis-Pierre Filippi et Silvio Camboni. Pourquoi me direz-vous ?


©Humanoïdes associés édition 2015.

C’est avant tout un peu sentimental. Les mondes cachés, leur nouvelle série, est la suite annoncée de Gargouilles, leur précédente série terminée au bout de 7 tomes en 2012. Et pour tout dire, cette série, et son tome 6 en particulier fut un des premiers albums que j’ai eu à critiquer pour le site de KRINEIN. J’ai donc une affection particulière pour ces auteurs et leur héros Grégoire que l’on retrouve, quelques années plus tard, en pleine crise d'adolescence. Et oui, chose extraordinaire pour un personnage de bande dessinée, ce héros a un peu vieilli et a abandonné la magie pour se confronter au monde réel, contrairement à sa sœur Chloé.

Et il a bien du courage, Grégoire, car la réalité n’est pas franchement drôle avec lui en ce moment. Ses parents se sont séparés, un nouvel homme vient vivre avec sa mère et la cohabitation est parfois tendue. Il trouve un peu de réconfort sur les toits de Paris en rejoignant son amie Itsuko dont les parents ne cessent de se disputer depuis la disparition de son frère, il y a quelques années. La jeune fille va alors l’emmener découvrir un étrange jardin dans la capitale.

Ce nouvel album est vraiment réussi. Si la beauté des dessins et des couleurs (d’Yvan Gaspard) est indéniable, le scénario n’est pas en reste. Le retour de Grégoire, adolescent, en proie au doute, voulant délaisser la magie est une bonne idée. Mais pourra-t-il le faire ? Le personnage a gagné en épaisseur, d’autant qu’on est passé du petit garçon en plein apprentissage au jeune homme qui sait tout (il est devenu mage quand même).


©Humanoïdes associés édition 2015.

 

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse